1000ème label en Lozère !

3 nov. 2017

Le samedi 4 novembre, nous fêtons l'aboutissement du 1000ème label en Lozère ! Une manifestation se tiendra au lieu-dit de Salenson, rattaché à la commune d'Ispagnac, suivie d'un apéritif chez la propriétaire, Madame Delphine Delorme, et offert par la mairie.

L'objet de ce 1000ème label est une maison construite dans le style cévenole traditionnel et située à proximité du parc national des Cévennes, dans une ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager).

Avant les travaux, un mur était démoli tandis que la toiture commençait à s'écrouler et que la structure du bâtiment affichait une évidente fragilité, notamment par la présence de fissures.

Différentes interventions, qui ont eu lieu de mai à août 2017, ont permis de remédier à ces problèmes.

(Les termes techniques qui suivent sont définis à la fin de cette actualité.)

La toiture :

La couverture de cette ancienne maison était en lauzes de schiste et reposait sur une charpente en châtaigner. La lauze est un matériau traditionnel en Lozère, qui fait aujourd'hui l'objet d'une attention particulière auprès des acteurs de la sauvegarde du patrimoine. En effet, elle fait partie intégrante du paysage rural régional, et ce depuis le Moyen-Âge.

La réfection de la toiture a consisté à poser de nouvelles lauzes, à pureau décroissant de l'égout au faîtage, et de plus grande taille sur les lignes des égouts et des rives. Le raccord des différents pans du toit ont été effectués en noues rondes fermées, et le faîtage a été réalisé en lauzes croisées pour former un lignolet, scellé au mortier de chaux afin d'assurer l'étanchéité.

Enfin, du bois de châtaigner a de nouveau été choisi pour les voliges de la charpente. 

La maçonnerie :

Le mur démoli a été remonté en pierres apparentes, posées au mortier de chaux, et consolidé au moyen de tirants et d'épingles.

Les éléments architecturaux, tels que le jambage, ont été posés à joints vifs avec harpage.

Les photographies postées ci-dessous vous montreront l’état de la maison avant les travaux.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les couvrements en lauze et les différentes techniques qui y sont associées, vous trouverez quelques suggestions de lecture en cliquant sur le lien ci-dessous ou en PDF (documents liés à l'article).

Lexique :

  • Égout : dernière ligne de la couverture, qui accueille les précipitations avant que celles-ci ne se déversent dans une éventuelle gouttière.
  • Faîtage : ligne la plus haute de la toiture, à la jonction des deux plus grands versants de la couverture.
  • Harpage : technique consistant à poser des assises en alternant la petite et la grande face.
  • Joints vifs : technique consistant à poser des blocs de pierre taillés sans mortier.
  • Lignolet : ouvrage de couverture qui ferme un faîtage par l'ajustement de la tête des pierres des deux versants.
  • Noue : ligne de raccord de deux pans de toiture, qui reçoit le plus d’eau lors de précipitation.
  • Pureau : partie découverte de la lauze, qui reçoit la pluie.
  • Rives : extrémité du toit du côté pignon.
  • Tirants et épingles : éléments métalliques placés dans la maçonnerie pour répartir les forces et solidifier le mur.
  • Voliges : planches rectangulaires de la charpente, placées parallèlement à la ligne d’égout.

 

Suggestion de lecture :

http://www.lozere.gouv.fr/content/download/9268/57476/file/cahier%20du%20patrimoine%208%20La%20lauze%20naturelle%20en%20Loz%C3%A8re.pdf

 

 

 

Médias