Collonges la Rouge en fête

3 août 2017

Dimanche 31 juillet, le village de Collonges la Rouge était en fête et plus particulièrement sa chapelle des pénitents. En 2015 débutait un appel au Mécénat Populaire pour la réalisation de deux vitraux contemporains signés par l’artiste Didier Mencoboni et le maître verrier Olivier Juteau. L’inauguration des travaux a coïncidé avec le 90ème anniversaire de l’association Les Amis de Collonges.

« L’élaboration de ces vitraux s’est développé sur deux niveaux de perception ; loin et proche. Le vitrail est fait de contrastes et de nuances. » Didier Mencoboni

Osons la création contemporaine

Ce projet « osons la création contemporaine » avait pour objectif de faire que les églises et chapelles soient à nouveau des lieux de visites, de rassemblement en dehors des événements liés à leur affectation première : le culte. La création artistique est un levier de revitalisation de ce patrimoine historique. L’exemple du Limousin en matière de dynamique culturelle fait école en France et des centaines de lieux voués au culte se parent de créations contemporaines, fresques, vitraux, mobiliers liturgiques, statuaires mais aussi s’ouvrent largement à la musique, au chant, aux expositions, aux ateliers créatifs qui permettent ces lieux d’être visités autrement.

Le financement

Cet appel au Mécénat Populaire a été encouragé par l’Etat grâce aux avantages fiscaux attachés aux dons réalisés, de 60 % à 75 % selon l’impôt. Cela représente une aide indirecte de l’Etat de 19698.24 euros qui s’ajoutent à l’économie du projet, qui comprend : la collecte réalisée soit 21 510 euros , l’abondement de la Fondation du Patrimoine à travers son partenariat avec la Fondation Bettencourt soit 11 320,40 euros et le co- financement de la campagne de communication de 3000 euros assuré par l’association ce qui fait au total 55 528.64 euros qui ont été investis localement, grâce à ce dispositif original de Ménènat Populaire, marque de fabrique reconnu et apprécié de la Fondation du Patrimoine. Ces fonds viennent compléter les financements publics indispensables à tout projet public, et nous saluons ici l’implication des partenaires publics parties prenantes au projet : DRAC, Conseil Régional, Conseil Départemental notamment.

Une souscription publique est une façon de flécher un impôt volontaire et ce sont 107 donateurs et mécènes qui ont fait ce choix pour ce projet de vitraux contemporains. Un bel exemple d’affirmation de la citoyenneté et de démocratie participative. 372 communes en limousin ont déjà fait appel à la Fondation du Patrimoine pour compléter leur plan de financement public.

Médias