Conférence de presse de lancement national de la souscription « PATRIMOINE MINIER EN DANGER »

25 juin 2018

Mardi 26 juin 2018 au siège de l’Unesco à Paris, la Fondation du patrimoine et la Mission Bassin minier Nord-Pas-de-Calais lancent officiellement la souscription nationale « Patrimoine minier en danger ». 

Le Bassin minier Nord-Pas-de-Calais, constitué de 353 éléments, est inscrit le 30 juin 2012 sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco, au titre de « paysage culturel évolutif vivant ». Ces 353 éléments forment un ensemble indissociable au vu de l’inscription. Répartis sur 4000 hectares de Condé-sur-l’Escaut à Enquin-lez-Guinegatte, ces cités minières, fosses d’extraction, chevalements, terrils…, permettent de comprendre l’empreinte laissée par 270 ans d’exploitation charbonnière.

Aujourd’hui, parmi les 353 éléments identifiés, 343 sont la propriété de communes et leur état de conservation est satisfaisant. Les 10 derniers éléments inscrits appartiennent à des propriétaires de différente nature (propriétaires privés, association diocésaine, établissements publics fonciers, …), et se trouvent dans un état de conservation préoccupant*. L’objectif est que ces 10 éléments soient acquis par les communes où ils sont situés, et mis en sécurité au plus vite. Une clause de revoyure étant prévue en 2019 avec le Centre du Patrimoine mondial, il est important de trouver des solutions avant cette date pour préserver l’inscription.

La souscription « Patrimoine minier en danger » a pour but de sensibiliser le plus grand nombre de nos concitoyens sur la valeur que représente pour ce territoire l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. Chaque don sera considéré comme un like. Il permettra de mobiliser les pouvoirs publics et les incitera à se saisir de ces 10 sites aujourd’hui à l’abandon, et à leur trouver un projet de valorisation.
Soutenez notre action par votre don sur www.fondation-patrimoine.org/55447. Pour chaque don, la Fondation du patrimoine fera immédiatement parvenir un reçu fiscal au donateur. Les fonds collectés par cette campagne de crowdfunding accompagneront les projets de reconversion au fur et à mesure de leur émergence et de leur faisabilité. Ils abonderont les subventions publiques mobilisées.

Le Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais est profondément marqué par son histoire : la grande histoire de la découverte du charbon en 1720 et de son exploitation intensive qui provoquera la première révolution industrielle dans les années 1830, celle du développement des techniques et des innovations aux XIXe et XXe siècles, des grandes catastrophes, de l’architecture industrielle et de l’habitat ouvrier, ainsi que toutes les histoires, collectives et individuelles, de ceux et de celles qui ont « fait » ce territoire. Les années 2000 ont été celles de la prise de conscience de l’intérêt considérable que représente ce patrimoine bâti et naturel. En 2009 et 2010, 69 éléments répartis sur l’ensemble du territoire sont classés ou inscrits au titre des monuments historiques. 

* Par exemple, 3 chevalements, édifices emblématiques du Bassin minier sont en danger, alors que seuls 21 subsistent.

 

Pour en savoir plus, consultez le Dossier de presse