Couvent Saint Dominique de Corbara

13 févr. 2018

Fondé par les Frères Mineurs de l'Observance à partir de 1456, le couvent Saint Dominique de Corbara a été un couvent de franciscains jusqu’à la révolution française. Après avoir été inoccupé pendant longtemps, c’est à partir de 1857 que les Dominicains vont restaurer le couvent et l’église et y édifier deux ailes complémentaires ; ils y resteront jusqu’en 1905. Durant la 1ère guerre mondiale le couvent est devenu un centre d'internement pour des prisonniers austro-allemands comme en témoignent les décors peints de certaines cellules. A partir de 1927 les dominicains vont procéder à une remise en état des bâtiments et y demeureront jusqu’en 1993, date à laquelle  arrive une nouvelle communauté religieuse.

 Ce couvent est connu pour avoir accueilli des personnages illustres tels que Pascal PAOLI, Guy de Maupassant ou encore le cardinal Roncalli, futur pape Jean XXIII.

Il est l’un des rares couvents actuellement occupé par une communauté religieuse ce qui contribue au rayonnement spirituel et culturel de la région. Fortement associé à l’histoire de Corbara, il reste un lieu très visité de nos jours.

 Aujourd’hui l’église conventuelle et le clocher présentent de nombreuses dégradations sur les façades (enduits dégradés, fissures) ainsi que sur les toitures (nécessité de révision de la toiture, de réfection de la charpente).

Le clocher présente un état de dégradation avancé le rendant inutilisable.