Engouement de la Fondation du patrimoine et de la Fondation d'Entreprise Michelin pour la Chaise-Dieu

6 juin 2017

La Fondation du patrimoine Auvergne et la Fondation d’entreprise MICHELIN s’associent au Syndicat mixte du Projet Chaise-Dieu pour soutenir le projet de restauration de l’ensemble abbatial de la Chaise-Dieu, l’un des plus grands et remarquables ensembles monumentaux d’Auvergne.

En plus de son patrimoine monumental exceptionnel, le site de la Chaise-Dieu possède des ressources patrimoniales uniques, dont  la peinture murale de la Danse Macabre (XVème siècle) et l’ensemble de tapisseries formant tenture (début du XVIème siècle).

La Fondation d’entreprise MICHELIN a souhaité soutenir ce projet aux côtés de la Fondation du patrimoine. Ce partenariat fut concrétisé lors d’une rencontre le jeudi 11 mai à l’abbatiale de la Chaise-Dieu, lors de laquelle trois conventions ont été signées par Anne Teffo, déléguée générale adjointe de la Fondation d'entreprise Michelin, Jacques Aujoulat, délégué régional de la Fondation du patrimoine, Jean-Pierre Marcon, président du syndicat mixte du projet Chaise-Dieu, et Gérard Roche, président du Festival de la Chaise-Dieu.

Le Site :
Le site est un ensemble monumental formé autour de l’abbaye bénédictine, fondée en 1043 par Robert de Turlande, reconstruite par le pape Clément VI au milieu du XIVème siècle et par les mauristes à la fin du XVIème siècle.
Une grande phase de travaux de restauration a été engagée en 2010 pour une durée de 8 ans. Elle s’organise autour de 4 axes : 
   - La Chapelle des Pénitents (2010-2012)
   - Le Cloître, la porte du For, le chevet de l’abbatiale et la Tour Clémentine (2012-2014)
   - L’aile ouest et la maison du Cardinal (2013-2016)
   - L’aile de l’Echo avec la chapelle mauriste du XVIIème siècle (2015-2018).

Ces restaurations et aménagements permettront une animation du site abbatial, avec la création d’un parcours découverte permettant aux visiteurs d’appréhender l’histoire et l’architecture du lieu à travers 15 stations muséographiques.

 Les travaux soutenus dans le cadre de la convention de partenariat
- La création d’un fac-similé grandeur nature de la Danse Macabre : actuellement mal éclairée, haut perchée et parfois inaccessible, elle se dégrade et ne dispose d’aucun dispositif explicatif. Le fac-similé permettra une approche pédagogique de l’œuvre, à hauteur de visiteurs, commentée en voix-off avec un éclairage intelligent.
- L'aménagement interactif du sas d’accueil de la salle des tapisseries : salle devant accueillir une présentation de l’histoire connue des 14 tapisseries de la Chaise-Dieu, avec des documents historiques, des informations sur l’histoire de l’art de la tapisserie au Moyen-Âge, leur fonction religieuse, la technique de création de ces œuvres, les manufactures etc. Les procédés de leur restauration récente seront aussi explicités.

Le coût global des travaux s’élève  à 229 000€ HT.

  •  En savoir plus : 

- Le PROJET "CHAISE-DIEU"- La FONDATION D’ENTREPRISE MICHELIN

Médias