Golfe du Morbihan : une souscription exemplaire touche à sa fin !

11 juil. 2017

Le 12 juin dernier, le Centre Spirituel de Penboc’h à Arradon dans le Morbihan inaugurait les travaux de la chapelle Saint-Joseph, qui a été l’objet d’un vaste programme de restauration depuis 2015. Retour sur les clés du succès de cette souscription.

La chapelle Saint-Joseph est construite en 1864 dans une propriété de la Compagnie de Jésus selon les plans du Docteur Herr, ancien chirurgien de l’armée pontificale. L’édifice renferme de magnifiques statues de Saint-Joseph et d’autres Saint-Jésuites, œuvres du sculpteur vannetais Carado ainsi que des vitraux de très belle facture sur la vie de Saint-Joseph issus des ateliers du Carmel au Mans. Ancré sur les bords du Golfe du Morbihan, le site de Penboc’h est un élément significatif du paysage.

Outre pèlerins, fidèles et visiteurs, la chapelle accueille concerts et conférences ouverts au public. Le chantier de restauration concernait la remise en état de ce lieu qui est au cœur de la vie de la communauté. La tour-clocher, fissurée, a été remise à neuf ainsi que les vitraux. Un système de chauffage par le sol a été mis en place pour assainir la chapelle et ainsi remédier à la présence d’insectes parasitaires dégradant la voûte. Une telle opération ayant été chiffrée à 1 340 000 euros, le Centre Spirituel de Penboc’h a fait appel à la Fondation du patrimoine pour mener une campagne de mécénat populaire et bénéficier d’une expertise technique.

Jean-Pierre Ghuysen, délégué régional de la Fondation en Bretagne a salué le succès de cet appel aux dons lors de son discours d’inauguration pour « la qualité de la mobilisation du mécénat participatif, vocation première de la Fondation du patrimoine, mobilisation qui place ce projet au tout premier rang ». L’énergie déployée par la Compagnie de Jésus pour faire vivre cette campagne et mobiliser des donateurs a largement été récompensée puisque le montant de la collecte s’élève à 400 000 euros ! Du fait de la qualité de cette campagne de mécénat populaire, la délégation Bretagne a apporté une subvention de 42 000 euros sur ses fonds propres.

Cet esprit fédérateur et l‘implication de divers acteurs traduisent la volonté de préserver ce lieu singulier de rencontres et de méditation.

Un grand merci à l’ensemble des donateurs !

 

Médias