Inauguration de la plateforme d’observation du marais de Pen Mané, dans la rade de Lorient

25 sept. 2017

Mercredi dernier, 20 septembre 2017, se tenait l’inauguration de la plateforme d’observation du Marais de Pen Mané, organisée par le Conservatoire du Littoral et la Commune de Locmiquélic. Tous les acteurs mobilisés autour de la réhabilitation de cet espace étaient présents à cette manifestation. 

Situé en rade de Lorient sur la commune de Locmiquélic, le marais de Pen Mané constitue l’une des zones humides remarquables des « Rives du Blavet », dont le Conservatoire du Littoral, propriétaire du site, s’attache à protéger et à réhabiliter.

Cet espace est aujourd’hui remarquable du point de vue écologique et paysager, notamment par la diversité de ses milieux : lagune saumâtre, roselières, prairies subhalophiles et anciennes vasières attirent de nombreuses espèces d’oiseaux d’intérêt patrimonial et favorisent, du fait des divers niveaux de salinité, la présence de plantes aquatiques et halophiles remarquables. Il s’agit également d’un point de vue original sur la rade de Lorient.

En 2013, plusieurs aménagements ont été réalisés pour supprimer le dérangement induit par les motos et les vélos qui fréquentaient jusqu’alors le site : installation de barrières, chicanes et d’un parking à vélo à l’entrée du site.

Depuis 2015, la Fondation du patrimoine participe activement aux côtés du Conservatoire du Littoral à la sauvegarde de ces espaces naturels sensibles. Dès sa création il y a plus de 20 ans, la Fondation du patrimoine a en effet reçu la mission de sauvegarder le patrimoine de proximité et celle d’agir en faveur de la biodiversité et de la protection de l’environnement. Le patrimoine bâti ne peut être, dissocié de son environnement, et de la faune et la flore qui l’entourent. A travers son Programme Patrimoine Naturel, la Fondation du patrimoine s’engage efficacement pour cette cause considérée par 73% des Français comme la 1ère cause patrimoniale à défendre*. 

La Fondation du patrimoine a ainsi soutenu le projet de réhabilitation de Pen Mané à hauteur de 23750 euros. Le Chantier Patrimoine et Nature a fortement contribué à un certain nombre des actions entreprises avec le soutien de la Fondation :

- la mise en place d’un revêtement adapté sur la digue centrale avec fil d’Ariane

- la réalisation de la plateforme d’observation sur la digue centrale

- la réalisation des platelages, escaliers et deux plateformes d’observation pour le chemin « à tire d’ailes »

- la réalisation des passerelles

- la réalisation du mirador dans l’ancien camping

- la conception et la coordination du projet d’interprétation

- la fauche de la roselière et la réouverture du milieu

 

*Enquête OpinionWay 2016

Médias