La légende du coeur de la Reine Blanche

23 mars 2020

En 1755, deux fossoyeurs creusent un caveau dans la Collégiale. Leurs outils heurtent une masse solide et ils sont surpris de découvrir, au milieu de leur ouvrage, un petit coffret. Il renferme un petit cœur brun et momifié. C’est celui de la reine Blanche de Navarre, veuve de Philippe VI de Valois.

En 1359, la ville de Vernon lui est donnée en apanage. Elle s’y attache fortement et y fait réaliser d’importants travaux, entre-autres dans la Collégiale. Lorsqu’elle décède en 1398, son corps est inhumé dans la Nécropole Royale de Saint-Denis mais, à sa demande, son cœur est transporté à Vernon.

Le coffret le renfermant aurait été dissimulé par la suite par les deux ouvriers dans l’un des piliers de la Collégiale, pour le préserver des pillages.

On prétend qu’à la nuit tombée, on peut entendre l’écho du battement du cœur de la Reine Blanche. Les nuits de solitude, elle clame sa présence à ceux qui furent ses sujets.