Lancement d'une souscription pour un vestige de la Première Guerre mondiale

6 mars 2017

La ville d’Is-sur-Tille propose des travaux de restauration pour stopper la dégradation de la cheminée et se rapprocher le plus possible de ce qu’elle était. Un panneau sera implanté à proximité pour expliquer l’histoire et la vie du camp William.

Cette cheminée du foyer des officiers est une trace visible de ce passé. Elle est située à la sortie de notre ville au bord de la route départementale N° 959 en direction de Châtillon-sur-Seine. L’état actuel de cet édifice en pierre, ciment et briques, risque d’entrainer sa disparition.

Un peu d'histoire...
Les États Unis d’Amérique, entrés dans le conflit mondial 1914-1918 en avril 1917, ont choisi Is-sur-Tille pour y développer une gare régulatrice afin d’acheminer sur le front de gigantesques moyens techniques et humains. L’immense camp William se développa en même temps que la gare dès la fin septembre 1917. Aujourd’hui il est difficile d’imaginer ce que fut cet immense camp qui s’étalait sur 250 hectares ! En août 1918, 25000 hommes transitaient chaque jour par ce camp regroupant de plus de 390 bâtiments : des soldats allant ou revenant du front mais aussi des civils qui venaient y travailler. 8000 hommes y logeaient. Deux millions d’américains passeront par Is-sur-Tille.

Médias