Lancement de la souscription des vitraux de l'église Saint Laud d'Angers

11 juin 2018

Le lundi 4 juin 2018, la Ville d’Angers et la Fondation du Patrimoine ont lancé officiellement la souscription pour la restauration des vitraux de l’église Saint-Laud, au sein des locaux de l’entreprise Barthe Bordereau, en charge de cette restauration.

Par un heureux hasard, un ancien vitrail datant du XIXe siècle, a été retrouvé l’année dernière dans les greniers de l’église Saint-Laud par un paroissien. Cette découverte a été le point de départ du projet de restitution de cinq vitraux.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme plus global de restauration des parements et des couvertures de l’édifice. Il consiste à restaurer le vitrail et à le réinstaller dans une baie de l’abside de l’église.

Prochainement, une deuxième verrière sera reproduite à l’identique pour la seconde baie du chœur. Enfin, trois vitraux seront créés dans l’esprit du vitrail retrouvé et seront positionnés dans l’absidiole du transept gauche. L’ensemble permettra de redonner sa véritable splendeur à l’église dans la continuité de ce qu’elle fût lors de son édification en 1876.

La Fondation du Patrimoine a souhaité soutenir ce projet. Ella a initié le lancement d’une souscription publique en partenariat avec la Ville d’Angers, afin de financer une partie des travaux de restauration. La pose des vitraux se fera au début de l’été, la fin du chantier est prévue fin octobre 2018.

M. Jean-Marc VERCHERE, Adjoint à la Politique de Proximité, à la gestion de la Voirie, au Stationnement et aux Bâtiments et M. Alain FOUQUET, Adjoint à la Culture et au Patrimoine de la ville d'Angers étaient présents pour officialiser le lancement de la souscription par la signature de la convention avec Jacques Burel, Délégué départemental de la Fondation du patrimoine de Maine-et-Loire.  « La collaboration entre la Ville d’Angers et la Fondation du Patrimoine à travers son club de mécènes va permettre de réaliser une belle restauration et une mise en lumière de l’église Saint Laud, qui retrouve ces vitraux du XIXe », souligne Jacques BUREL, Délégué départemental de la Fondation du Patrimoine de Maine-et-Loire. 

Les membres du club d’entreprises de la Fondation du Patrimoine « Mécènes d’aujourd’hui », ont souhaité apporter leur soutien au projet à hauteur de 15 000 € (environ 20% du montant des travaux HT). Ils ont pu découvrir lors de la visite des ateliers Barthe Bordereau, les cinq vitraux en cours de réalisation.

 

 

Médias