Lancement de "Plus jamais ça" ! Un fonds d'urgence pour les monuments les plus menacés

14 mai 2019

« Plus jamais ça ! » : après Notre-Dame, nouvelle collecte pour sécuriser notre patrimoine

La Fondation du patrimoine clôture aujourd’hui sa collecte pour Notre-Dame. Elle lance la souscription nationale « Plus jamais ça ! », qui alimentera un fonds d’urgence visant la mise en sécurité des sites de notre patrimoine les plus menacés.

La souscription historique en faveur de Notre-Dame a connu un immense succès et sensibilisé les citoyens du monde entier sur la fragilité de nos édifices : plus de 800 millions de dons ou promesses de dons, dont 218 millions d’euros collectés par notre seule fondation en un mois, grâce à la générosité de 228 000 donateurs et entreprises de 152 pays. La Fondation du patrimoine clôture aujourd’hui cette collecte.

Tous les dons et promesses de dons pour Notre-Dame seront intégralement affectés aux travaux de Notre-Dame, ainsi que la Fondation du patrimoine s’y est engagée.
Ouverte dans la nuit même du 15 au 16 avril 2019 à la suite immédiate de l’incendie tragique de la cathédrale, la collecte Notre-Dame marque par son succès une étape historique dans la philanthropie nationale. L’incroyable mobilisation de la société civile a été telle que l’Etat, propriétaire de la cathédrale, n’aura sans doute rien à débourser pour réaliser ces travaux exceptionnels. La Fondation du patrimoine tient à remercier tout un peuple de donateurs, individus, familles modestes et aisées, entreprises petites ou grandes, qui permettront ainsi à la Fondation du patrimoine de remettre 218 millions d’euros à l’Etat pour la reconstruction de la cathédrale.

La Fondation du patrimoine adresse ses remerciements aux sociétés et fondations qui l’ont rejointe dans cet effort : Total, BPCE, Lily Safra and the Fondation Edmond J. Safra, Société Générale, FDJ, La famille Peugeot, Arkema, PMU, France Galop, Le Trot, Comité International Olympique, CIC Crédit Mutuel, Altarea Cogedim, Sucden, TF1, AG2R LA MONDIALE, BNP Real Estate, Kaufman & Broad, Médiatransports, Publicis, In Store média, Fill Up média
[voir le bilan de la collecte en fin de communiqué]

 
Création du fonds d’urgence « Plus jamais ça ! »

Guillaume Poitrinal, président de la Fondation du patrimoine, rappelle que le message derrière le drame de Notre-Dame permet la prise de conscience que notre patrimoine est globalement mal entretenu et fragile. Pour la première fois de notre histoire, le sauvetage d’un bâtiment appartenant à l’Etat sera entièrement financé sur fonds privés. Les moyens pour sauver le patrimoine français menacé de disparition existent. Ces moyens reposent sur la philanthropie de nos entreprises et de nos concitoyens. 

Depuis 2017, avec Stéphane Bern et le ministère de la Culture, la Fondation du patrimoine a recensé le patrimoine en péril dans toute la France, et reçu plus de 3000 signalements. Il peut s’agir d’églises en arrêté de péril, de bâtiments qui s’effondrent, de ponts qui s’écroulent, de théâtres désaffectés pour des raisons de sécurité, … Dans le courant du mois de juin prochain, 100 projets seront sélectionnés, qui pourront bénéficier des jeux Mission Patrimoine de la FDJ (un tirage du Loto le 14 juillet et deux offres de tickets à gratter qui seront proposées à partir du mois de septembre). Les « petites Notre-Dame » en danger immédiat qui bénéficieront du fonds d’urgence « Plus jamais ça ! » seront sélectionnées parmi ces projets ainsi que parmi les 2800 projets soutenus actuellement par la Fondation du patrimoine. Le nombre de sites retenus dépendra du montant des fonds recueillis.
Les 2800 projets sont consultables sur www.fondation-patrimoine.org | Les projets 2018 de la Mission sont visibles sur www.missionbern.fr | Les projets 2019 de la Mission Bern seront annoncés dans le courant du mois de juin.

La sauvegarde du patrimoine national est au cœur des missions de la Fondation du patrimoine, qui chaque année organise près de 3000 collectes de dons et de mécénats en faveur de projets de restauration. Contrôlée par la Cour des comptes, elle a un devoir d’information et de vigilance vis-à-vis de l'ensemble des donateurs dont elle recueille les dons. La qualité des travaux et la maitrise de leurs coûts sont également au centre de ses préoccupations.
www.fondation-patrimoine.org

 

« Plus jamais ça ! » : exemples de sites qui pourraient être aidés

·         Escalier de Pont St Esprit (chutes de pierre, fermeture au public)

·         Eglise Ste Ambroise de Busserotte (petite église rurale en train de s’affaisser)

·         Eglise Ste marie Madeleine de Douvrend (petite église rurale en train de s’affaisser)

·         Eglise de Crécy-Couvé (clocher qui fait la « tour de Pise »)

·         Château de Vaux (infestation de mérule)

·         Couvent des carmélites de Ploermel (a brûlé il y a quelques années)

 

 

Annexe : bilan de la collecte Notre-Dame

Total des dons et des promesses de dons = 218 millions d’euros

·         total des dons de particuliers (hors grands donateurs) : 23,8 millions d’euros

o   Nombre de donateurs : 227 960

o   Don moyen : 101 €

o   Dont : montant de dons de moins de 1000 € susceptibles de bénéficier du nouveau dispositif fiscal : 17,2 millions d’euros provenant de 161 839 donateurs (soit 71% des particuliers)

·         total des dons des entreprises et grands donateurs : 194,2 millions d’euros (dont mécénat en nature estimé à 313 000 €)


·         nombre de pays : 152
à noter : 91,5% des dons émanent de donateurs domiciliés en France

 

Médias