Les Moulins de la Fontaine (Loir-et-Cher) : projet emblématique de la Mission Bern en région Centre-Val de Loire

14 mars 2019

Pour cette deuxième édition de la mission pour la sauvegarde du patrimoine en péril confiée par le Président de la République à Stéphane Bern, 18 sites emblématiques des régions de métropole et d’outre-mer sont d’ores et déjà sélectionnés. Ils bénéficieront d’un soutien financier, grâce aux jeux Mission Patrimoine de la FDJ : le tirage d’un Super Loto le 14 juillet 2019 et 2 offres de tickets à gratter mis en vente en septembre 2019.

Le projet qui représente la Région Centre-Val de Loire cette année est celui des Moulins de la Fontaine (à Thoré la Rochette dans le Loir et Cher).
Propriété privée appartenant à deux passionnés par l'Image et l'Environnement, ces deux moulins sont à proximité d’une ferme et d’îles sur le Loir, dans un site naturel exceptionnel, au cœur d’une vallée non urbanisée. D’un caractère patrimonial rare dans les environs, l’un date du XVIIe et l’autre du XIXe siècle, avec sa roue en exploitation jusque dans les années 1970.

C’est un lieu qui, bien qu’isolé, est reconnu dans la région. Il voit passer des touristes, notamment ceux effectuant le chemin de Compostelle à vélo.

Le moulin du XVIIe siècle est fortement dégradé. Les nombreux effondrements de la couverture en tuiles plates ont entraîné des dommages sur le plancher des combles. Celui de l’étage, avec sa meule, menace de s’effondrer. Le pignon nord en colombage bardé ne tient plus et a dû être étayé et les soubassements ont été gravement touchés. Les passerelles d’accès aux moulins et aux îles ont été détruites. Le moulin du XIXe siècle subit également des infiltrations d’eau, l’ensemble de sa toiture étant en très mauvais état.

L’association Zone i. développe sur le site un lieu culturel dédié à l’image et à l’environnement. Il s’agit de concevoir un programme d’art visuel de qualité, en privilégiant les regards sur le territoire dans sa dimension culturelle, patrimoniale, sociale et environnementale. Le projet consiste à favoriser la diffusion des arts visuels et la médiation culturelle en milieu rural auprès de la population, en instaurant une dynamique d’éducation alimentée par un dialogue vivant avec les artistes. Au-delà de l’intérêt artistique et socio-culturel, il s’agit également de favoriser l’économie et le tourisme par des événements susceptibles d’attirer des publics de tous horizons. Zone i. s’est déjà associée à plusieurs manifestations culturelles sur le territoire vendômois.

Ainsi, une première rencontre,  Zone i.mminente, est prévue le 4 mai prochain avec une exposition, une table-ronde, un atelier, un concert et une projection nocturne

Médias