Notre-Dame : Signature de la convention entre le groupe Total et la Fondation du patrimoine

6 nov. 2019

Le jeudi 7 novembre 2019, Patrick Pouyanné, Président-Directeur Général de Total a signé une convention de 100 millions d’euros avec Guillaume Poitrinal, Président de la Fondation du patrimoine, pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le versement de cette somme sera échelonné tout au long des travaux, à partir de 2020, en fonction des besoins de l’Etat, maître d’ouvrage.

La Fondation Total est partenaire de la Fondation du patrimoine depuis 13 ans, tant pour la préservation d’édifices emblématiques, à fort potentiel d’attractivité touristique, que pour la sauvegarde de petits éléments de patrimoine à l’échelle locale. De son côté, la Fondation du patrimoine a déjà signé une convention de financement avec l’Etat le 29 juillet dernier, qui encadre les modalités de versement des dons et mécénats qu’elle a collectés pour Notre-Dame. A l’issue de cette signature, la Fondation du patrimoine a procédé à un premier versement de 44,9 millions d’euros pour financer la phase actuelle des travaux permettant la sécurisation de l’édifice et la réalisation des diagnostics.

Guillaume Poitrinal déclare : « Par ce don historique à la restauration de Notre-Dame de Paris, Total donne une belle illustration de la responsabilité territoriale des grands groupes à laquelle nous croyons depuis le début du partenariat engagé entre la Fondation du patrimoine et la Fondation Total il y a déjà 13 ans. C’est une nouvelle marque de confiance dont nous lui sommes reconnaissants. Total est conscient que le mécénat du patrimoine est autant une source de richesses et d’emplois qu’un vecteur de lien à l’échelle des territoires. La Fondation du patrimoine remercie également les collaborateurs du groupe qui sont venus bénévolement lui prêter mainforte au plus fort de la crise, pour gérer les dons des particuliers. »


Patrick Pouyanné déclare : « Plus qu’un monument de l’histoire de France, la cathédrale NotreDame de Paris est un symbole de portée universelle. L’émotion suscitée dans le monde entier l’a démontré. Nous avons voulu répondre présent vis-à-vis du pays dans lequel notre entreprise est née. Total a donc choisi de faire un don exceptionnel, le plus important de son histoire. C’est un acte de générosité, de solidarité. L’ampleur de la mobilisation doit désormais laisser place à l’action, afin de voir renaître Notre-Dame de Paris. »

 

POUR RAPPEL

La Fondation du patrimoine a collecté 223 millions d’euros pour Notre-Dame, grâce à la générosité de 234 000 donateurs de 152 pays. Les dons des particuliers représentent 24,6 millions d’euros (y compris les dons des étrangers de 1,9 million d’euros) ; les dons de 178 collectivités sont de 4,3 millions d’euros ; les 103 dons des grands donateurs et des entreprises (mécénats financiers et de compétence, parrainages) atteignent les 195,7 millions d’euros. A noter : 55,5 millions d’euros provenant des donateurs particuliers, et de certaines entreprises et collectivités ont déjà été reçus par la Fondation.


LE PARTENARIAT ENTRE LA FONDATION DU PATRIMOINE ET LA FONDATION TOTAL

Depuis 2006, les deux fondations s’associent pour contribuer à la restauration du patrimoine architectural dans les régions d’implantation du Groupe Total. Il s’agit pour les partenaires de donner une nouvelle vie aux sites restaurés, de transmettre les savoir-faire des métiers du bâti ancien par l’insertion et l’apprentissage, et ainsi de contribuer au développement économique et social des territoires. En 13 ans, plus de 28 millions d’euros ont été engagés par la Fondation Total. Répartis sur 13 régions de France, 232 projets ont bénéficié du soutien de ce mécénat, dont 45 chantiers d’insertion professionnelle. En 2018 ce partenariat a soutenu la restauration de 20 nouveaux sites, parmi lesquels le château de Bernessard (Charente-Maritime) devenu maison d’accueil pour les personnes en situation de handicap, la capitainerie de la calanque de Port-Miou (Bouches-du-Rhône) qui a fait l’objet d’un chantier d’insertion ou encore le cinéma de Guéthary (Pyrénées-Atlantiques) fermé au public depuis plusieurs années et bientôt rendu à ses habitants.

Médias