Sauvegardons les peintures murales de nos églises

3 juil. 2018

La technique de la peinture murale, procédé utilisé depuis l’Antiquité romaine, exige du peintre une très grande habilité. Nous avons la chance en Bourgogne-Franche-Comté d'avoir des édifices qui témoignent de cet héritage. L’église de Larochemillay dans la Nièvre, l’église Saint-Martin de Savoisy et l’église de Revigny dans le Jura, possèdent des peintures murales qui font la richesse de leurs décors.

Les peintures murales de l’église de Larochemillay, située dans la Nièvre, sont exceptionnelles : elles ornent entièrement l’église, du plafond étoilé de la nef aux piliers ; la vivacité des couleurs est remarquable. Le chœur est la partie la plus riche de l’église, on peut y voir une représentation biblique, le Christ rompant le pain. La partie basse du mur, fragilisée par des infiltrations d’eau n’est pas aussi bien conservée, et nécessite une importante restauration. Cette église, dessinée par le célèbre Viollet-le-Duc, a besoin de vous.

En savoir plus sur ce projet et faire un don !

Classée Monument historique, l’église Saint-Martin à Savoisy en Côte-d’Or abrite une dizaine de peintures murales représentant des apôtres et évangélistes. Aujourd’hui recouvertes d’un enduit, les peintures sont malheureusement peu visibles. L’objectif de la restauration sera de redonner leurs éclats à ces peintures et leur donner une lisibilité.

En savoir plus sur ce projet et faire un don !

Ces deux chantiers de restauration seront menés par des jeunes bénévoles encadrés par la Fédération REMPART Bourgogne-Franche-Comté.

La petite église romane de Revigny située dans le Jura, a redécouvert des fresques murales du XVe siècle. Elles représentant dix-sept scènes de la passion du Christ. De factures et de couleurs exceptionnelles, elles se déploient sur les trois faces du chœur. Une œuvre unique en Franche-Comté et probablement aussi unique en France. Lors des travaux de réfection de son toit en laves, une infiltration d’eau avait fait tomber plusieurs couches de plâtre, révélant au grand jour en décembre 2013, des fragments de ces peintures murales.

En savoir plus sur ce projet et faire un don !

Médias