SAUVETAGE DU SÉCHOIR À TABAC DE LIPSHEIM...ET TRANSFERT À L’ÉCOMUSÉE D’ALSACE

15 déc. 2017

Le vendredi 15 décembre 2017, la Fondation du patrimoine et l’Écomusée d’Alsace ont conjointement lancé une souscription pour la restauration du séchoir à tabac, originaire de Lipsheim, et son transfert sur le site de l’Écomusée à Ungersheim.
Le séchoir se trouvant dans un état critique, ses propriétaires ont souhaité l’offrir à l’Écomusée d’Alsace pour lui donner une seconde vie. Ce type de bâtiment, emblématique de notre région, est en effet manquant dans les collections du plus grand musée de plein air français. Le séchoir y reprendra vie à des fins pédagogiques, notamment pour y expliquer l’épopée du tabac en Alsace.
L’édifice sera démonté et remonté par l’association d’insertion « Patrimoine et Emploi », avec l’appui des équipes expérimentées de maçons et de charpentiers de l’Écomusée.
Le séchoir à tabac de Lipsheim est doté d’une structure à colombage et affiche 12 mètres de hauteur. Sa conception pourrait remonter au début du XIXème siècle.

Les travaux, en bref :
• Démontage à Lipsheim, comprenant la location d’une grue ;
• Transport par une société spécialisée ;
• Étude de sol ;
• Remontage à l’Écomusée d’Alsace.

Le démontage débuterait au début de l’année 2018, et l’édifice serait reconstruit immédiatement après, au début de la saison tourisque.
Ce chantier exceptionnel permettra de former les personnes en insertion de l’association Patrimoine et Emploi, mais aussi les jeunes bénévoles de l’Écomusée d’Alsace. La Fondation du patrimoine accorde une subvention exceptionnelle de 35.000 € à ce projet, via son programme national "Patrimoine Emploi". Sur un coût estimé à 75.000 euros, il reste 40 000 euros à trouver pour sauver le séchoir à tabac de Lipsheim !

Médias