Soirée anniversaire des Clubs de Mécènes du Patrimoine de la Délégation Occitanie-Pyrénées

18 déc. 2017

La Délégation régionale Occitanie-Pyrénées de la Fondation du patrimoine a fêté ce mercredi 13 décembre, à la Cour des Consuls de Toulouse, l’anniversaire de ses quatre premiers clubs de mécènes ainsi que le lancement du Club «Rouergue Aveyron » et d’une section dédiée au patrimoine du Couserans en Ariège.

Cette soirée fut l’occasion de revenir sur les actions menées par chacun des clubs au cours de cette année, de présenter les projets soutenus en 2016 et 2017, mais aussi, pour le Club régional « Club de Mécènes du Patrimoine en Occitanie-Pyrénées » et la Club des Mécènes du Patrimoine « Armagnac Gers Baïse », de séléctionner les projets à soutenir pour l’année 2017.

La vocation de ces clubs est d’apporter une source de financement significative à la réalisation de certains projets, chacun ayant un champ d’action privilégié. Ainsi, les Clubs « Armagnac Gers Baïse », « Rouergue Aveyron » et la section des « Mines du Salat en Couserans » se concentrent sur des projets territoriaux, tandis que les Clubs « CPCA » et « Patrimoine de Saint Cirq Lapopie » sont dits thématiques puisqu’ils visent la valorisation d’un patrimoine qui dépasse les limites du département. Le Club régional « Mécènes du Patrimoine en Occitanie-Pyrénées » quant à lui, aide des projets dans toute l’ancienne région Midi-Pyrénées.

Monsieur Cassagnet, Délégué régional de la Délégation Occitanie-Pyrénées, Monsieur Chauzy, Président du CESER et Monsieur Roturier, Directeur régional des Affaires Cuturelles, ont aussi tenu à souligner la place centrale du patrimoine en France, notamment dans nos communes rurales dans lesquelles les monuments et leurs alentours sont aussi des lieux de rencontre et d’échange, des lieux où se concentrent bien souvent les commerces de proximité et le lien social qu’ils y font naître.

Monsieur Roturier, qui a rappelé que la région Occitanie comptait 4 569 Monuments Historiques, a tenu à ajouter l’importance de l’appropriation par les entreprises de la question du patrimoine car, grâce à leur engagement, la région Occitanie ne compte que 3.9% de monuments « en périls » alors même que la moyenne nationale est à 5%. Il a aussi annoncé, dans la continuité de l’annonce faite par la Ministre de la Culture, Madame Françoise Nyssen, qu’un fond de dotation spécifique serait mis en place prochainement en faveur des communes de moins de 2 000 habitants, mesure qu’il souhaite mener en renforçant le partenariat de la Direction Régionale des Affaires Culturelles avec la Fondation du patrimoine.

Il est important de noter que, dans le cadre de la « Mission Bern », le développement de ces clubs reste une réponse efficace à la recherche de nouveaux leviers d’action et de financements. Ainsi, pouvoir rassembler les acteurs du monde économique dans un partenariat public/privé apparaît aujourd’hui indispensable pour agir efficacement en faveur de la sauvegarde et de la remise en valeur de notre patrimoine.

Médias