Soyez acteur de la préservation du cheval de Przewalski

6 mars 2017

Quel est le point commun entre le cheval de Przewalski - ce petit équidé des steppes mongoles, le Jardin des Plantes de Paris et la Fondation du patrimoine ? L'histoire entre la race menacée et la Ménagerie du cœur de Paris remonte au début du XXème siècle : trois chevaux arrivèrent au zoo pour y être protéger, alors que l'on croyait la race disparue. Pour que ce programme de préservation de l'espèce perdure,
la Fondation du patrimoine vous lance aujourd'hui un appel aux dons qui permettra de restaurer l'abri de chaume des chevaux.

Ces abris sont particulièrement insolites : inspirés des chaumières du hameau de Marie-Antoinette à Versailles, ils sont au nombre de quinze à la Ménagerie du Jardin des Plantes, permettant de loger les animaux dans leurs enclos. Faits à la fois de pierre, de brique, de bois et de torchis, ils sont le reflet d'un savoir-faire ancestral et unique. Plus que tout, ils jouent un rôle essentiel dans la préservation des espèces menacées accueillies au zoo, comme ces chevaux à la robe brune venus tout droit du désert de gobi.

Comment devenir à votre tour acteur de la préservation des chevaux de Przewalski ? Participez à la collecte de dons ouverte par la Fondation du patrimoine et la Ménagerie du Jardin des Plantes, qui permettra de restaurer la fabrique de chaume dans l'enclos des équidés. Chaque don sera affecté aux travaux de restauration qui s'élèvent à 88 000€. 

Fiche d'identité du cheval de Przewalski : taille : 1,40m au garrot / durée de vie : 25 ans / région d'origine : Mongolie / statut : en danger d'extinction / population dans le monde : 1 500 en zoo et réserves, 300 en liberté dans les steppes mongoles. + d'infos

 

Médias