Tous les chemins de randonnée mènent au bagne des Annamites

9 févr. 2017

Le bagne des Annamites de la crique Anguille a été construit en 1931 dans un contexte de colonisation et de rebellions indépendantistes en Asie du sud-est. Il a accueilli 535 forçats de droit commun et condamnés politiques de cette région jusqu’en 1946, année où il fut fermé. Son nom, il le doit à la majorité des déportés venus de la région centrale du Vietnam actuel, Annam, et arrivés en Guyane dans des cellules étroites, témoignage de leur passage forcé dans la région d’Inini à laquelle appartenait le bagne.

C'est en 2012 que le Conservatoire du Littoral devient propriétaire du lieu. Son but ? Le restaurer et le valoriser au sein d'un territoire au patrimoine particulier. Les ruines ont ainsi été mises en sécurité, les essences endémiques ou importantes du site forestier ont été conservées, permettant de créer un sentier pédestre et durable.

Ce projet a su rassembler les acteurs principaux de la sauvegarde du patrimoine guyanais, à commencer par l'association CHAM, assurant l'encadrement technique via un chantier-école. À ses côtés, nous avons mobilisé notre programme national patrimoine emploi, ainsi que le mécénat de la Fondation d'entreprise Total.

Découvrez le lieu et sa restauration en images !

Médias