Un Berceau à restaurer

6 mars 2017

Le 16 décembre dernier , dans les salons de l'Hôtel de Ville de Compiègne, la convention signée entre l'Office national des Forêts et notre Fondation a permis de lancer la souscription en faveur de cet édifice emblématique du Grand Parc du Palais de Compiègne. En présence de M. Marini, maire de Compiègne, de M. Starcky, directeur du Palais de Compiègne, M. Morel , directeur de l'ONF et M. Ferté, délégué régional de la Fondation ont exprimé leur intérêt pour la restauration de cette tonnelle de fer dont la construction remonte à 1810. En effet , c'est Napoléon 1er qui en décida l'édification. La tonnelle  faisait à l’origine 1200 mètres de long et était couverte de plantes grimpantes, permettant à l’Impératrice (Marie-Louise, puis Eugénie) de cheminer à l’abri du soleil depuis le Palais jusqu’à la forêt, dont la lisière était alors beaucoup plus reculée .Aujourd’hui, le couvert forestier menace cette structure fragile, qui subit régulièrement des dégâts suite à des chutes d’arbres et à l’envahissement de la végétation.

La restauration envisagée consiste à reprendre l’ensemble des fixations métalliques, de restaurer les pieds rongés au contact du sol, de reformer et sécuriser l’attache des arceaux et piquets abimés et en extrémité de tronçon. Cette restauration, effectuée par un ferronnier d’art (Atelier Priem), se fera en raccord avec les éléments anciens : utilisation de fers anciens datant du XIXe siècle au maximum, ou de fers neufs demi dur qui seront pré-oxydés et subiront un traitement de texture afin d’avoir le même aspect, et les montages seront réalisés à l’identique. Ces travaux de restauration auront lieu en plusieurs tranches successives, étalées sur 3 ans, et commenceront au printemps 2017. Alors promeneurs, joggeurs et amoureux de la forêt et du Palais de Compiègne, n'hésitez pas à faire un don en ligne ou grâce au bulletin de don.