Une (re)découverte inattendue !

11 juin 2018

Suite à la restauration de vingt toiles du peintre Louis Jourdan, un dessin a été mis à jour au dos du tableau, « Portrait du peintre Louis Jourdan ».

Ce dessin réalisé au fusain représente un paysage avec des arbres et l’église de Saint-Paul de Varax au centre du dessin. Cette esquisse est à priori connue du musée puisqu'il comporte un tampon, mais sans doute oublié après la mise sous cadre du portait.

Le restaurateur de cadres nous propose de créer une feuillure en posant un tasseau bois au revers du cadre, ce qui permettra un montage avec un verre au recto et un plexi au verso, afin de pouvoir observer les deux faces de l’oeuvre du peintre.

C’est un tableau qui sera exposé et commenté avec un intérêt particulier !

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Cette pratique, dont on ne connaît pas la signification (économie de papier en période économique difficile, originalité du peintre?) a été utilisée par d’autres peintres, tel Paul Cézanne.

Paul Cézanne (1839-1906). Le peintre a  réalisé deux aquarelles « La chaine de l’Etoile » et « Arbres » en plaçant au dos de chaque tableau deux dessins « paysage de montagne » et sous-bois avec maison Bastide ». Ces aquarelles avaient été acquises par un collectionneur et admirateur de Cézanne, le Docteur Barnes, en 1921 à Paris et les dessins ont été mis à jour en 2015 lors d’une restauration. Collection Docteur Barnes, Philadelphie,Pennsylvanie, aux Etats-Unis.

Médias