ABBAYE SAINT MARTIN D'AUCHY A AUMALE

L’établissement religieux, appartenant actuellement à des propriétaires privés, est installé depuis la fin du Xe siècle ou le début du XIe siècle, à moins de 500 mètres du centre-ville d’Aumale, sur une terrasse aménagée qui domine la vallée de la Bresle en un lieu appelé Auchy. Si une bonne partie des bâtiments claustraux a malheureusement disparu lors de la Révolution, l’urbanisation a toutefois respecté l’emprise de l’ancien enclos monastique dont les limites ont perduré depuis la fin du XVIIe siècle. Ce dernier constitue encore aujourd’hui un îlot de vestiges qui témoigne du passé prestigieux de l’abbaye.

D’abord collégiale puis prieuré, l’Abbaye Bénédictine atteint l’apogée de sa splendeur durant les XIIe et XIIIe siècles, son église était considérée comme l’une des plus belles de la province. Elle connaît les vicissitudes de l’histoire et doit être reconstruite ou restaurée à plusieurs reprises.Lors de la Révolution, le monastère est vendu comme bien national ; l’église abbatiale et de nombreux bâtiments sont démolis ; l’église paroissiale contiguë de Sainte-Marguerite-lès-Aumale disparaît à son tour en 1812.

Du passé prestigieux de l’abbaye subsistent une élégante tour ronde en briques flanquée d’une tourelle d’escalier, vestige de la maison abbatiale élevée au début du XVIe siècle, ainsi qu’un long bâtiment conventuel qui a conservé l’aspect extérieur de sa dernière restauration réalisée par les Bénédictins réformés de Saint-Maur au début du XVIIIe siècle.Jusqu’en 1793 cet édifice, en pierres à parement de briques, était adossé à l’église abbatiale et au cloître. Il abritait la salle des hôtes, la salle capitulaire, le réfectoire, la cuisine et à l’étage le dortoir des moines et la bibliothèque. Sur la façade principale figurent toujours les armoiries, malheureusement mutilées lors de la Révolution, de la province de Normandie et des princes de Bourbon, ducs du Maine et d’Aumale.

Le parc actuel a gardé les limites de l’ancien enclos abbatial. À côté de la grille d'entrée, les ruines de la chapelle Sainte-Clotilde construite en 1815 rappellent la volonté des habitants de maintenir un lieu de culte en cet endroit.

Médias

Nature des travaux

Propriétaire de l'abbaye depuis 10 ans, M. Petit a entrepris de très nombreux travaux et souhaite en 2018, effectuer une 4ème tranche :

Après la remise en état des couvertures, de la charpente, le remplacement des pierres et des briques de Saint Jean dégradées sur l’ensemble des façades, la restauration du mur de vestige de l’aile nord, le remplacement de toutes les menuiseries extérieures et le bouchement des ouvertures réalisées durant les XIXe et XXe siècles, la restauration des soubassements en grès et des trois perrons en pierre, la restauration des trois blasons de façade, la restauration des balcons et ferronneries, la restauration des six passages d’origine vers la galerie du cloître, la restauration et restitution des grandes baies nord et sud, la restauration du pignon ouest de l’aile nord, la restitution du bâtiment annexe en appentis le long du mur nord du cloître, la consolidation des murs de soutènement situés en contrebas du bâtiment conventuel, la 5ème tranche de travaux prévoit :

- l'achèvement de la restauration et l'aménagement des intérieurs de l'ancien bâtiment conventuel
- la restitution de la galerie du cloître

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • ABBAYE SAINT MARTIN D'AUCHY A AUMALE

    B. Petit

  • ABBAYE SAINT MARTIN D'AUCHY A AUMALE

    B. Petit

  • ABBAYE SAINT MARTIN D'AUCHY A AUMALE
  • ABBAYE SAINT MARTIN D'AUCHY A AUMALE
  • ABBAYE SAINT MARTIN D'AUCHY A AUMALE
  • ABBAYE SAINT MARTIN D'AUCHY A AUMALE
  • ABBAYE SAINT MARTIN D'AUCHY A AUMALE
  • ABBAYE SAINT MARTIN D'AUCHY A AUMALE
  • ABBAYE SAINT MARTIN D'AUCHY A AUMALE
  • ABBAYE SAINT MARTIN D'AUCHY A AUMALE