ANCIENNE ECOLE LA TRINITE A BEZIERS

Le bâtiment abritant le lycée de la Trinité a été construit en 1868 et achevé en 1870. C’est le seul ensemble scolaire construit à la fin du 19ème siècle dans la ville et il représente un parfait témoignage de l’architecture scolaire de l’époque avec ses 3 étages. Dès son origine, il est conçu pour être un pensionnat et accueillir un internat, bâti au milieu des vignes, à peu de distance de l’ancien hôpital. La grande façade est percée de 51 fenêtres et est agrémentée d’un balustre en pierre et d’un fronton surmonté d’une croix. La largeur des fenêtres, allant en diminuant vers le haut, donne une idée de perspective ajoutant à l’élégance de l’ensemble. A côté de ce bâtiment, une chapelle a été construite entre 1870 et 1874 avec à l’intérieur un décor de type toscan fait de peinture sur enduit de fresque. La chapelle renferme un mobilier des 17ème et 18ème siècles inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

Béziers est la seconde ville du département de l’Hérault dont le nom en orthographe occitane classique est Besièrs et qui a été francisé en « Béziers ». La ville est située dans la plaine héraultaise, dominant l’Orb et le canal du Midi dans un site pittoresque au sein du plus grand vignoble du monde. Il s’agit du dernier contrefort du Massif central dans la plaine du Bas- Languedoc. Béziers est une très vieille ville : 2700 ans d'histoire, qui commence avec l'installation d'une population au début du 6ème siècle av. J.-C. sur une acropole très anciennement fréquentée. Elle constitue l'un des principaux oppida de la Celtique méditerranéenne. Les Romains, dès le 1er siècle av. J.-C. s'y installent et y créent une colonie traversée par la Via Domitia reliant l’Italie à l’Espagne. En 1209, le vicomte de Béziers, Raimond-Roger Trencavel, ne peut résister aux assauts des croisés du Nord venus punir les seigneurs soutenant les hérétiques « Albigeois » : une partie des habitants de Béziers est passée par les armes.
Béziers est intégrée au domaine royal en 1247. Elle n'est pas inquiétée pendant la guerre de Cent Ans. Au cours du 18ème siècle, Béziers prospère, notamment grâce à la culture de la vigne qui lui permet d'être un important centre de négoce d'alcool. De nos jours, la ville connaît une nouvelle phase de développement associée à un nouvel essor démographique qui profite à l'ensemble de l'agglomération de Béziers.

 

Médias

Nature des travaux

Il est aujourd’hui urgent de restaurer cette école à cause d’infiltrations d’eau provoquant des tâches d’humidité et des chutes de plaques de crépis. Des encrages de diverses pièces en fer ont fait également éclater la pierre en de nombreux endroits. Les travaux envisagés sont la restauration des façades avec la réalisation d’un enduit, la réfection de la balustrade sur la toiture et le traitement des pierres. Le coût total estimé des travaux est de 102 733 € T.T.C .

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • ANCIENNE ECOLE LA TRINITE A BEZIERS

    ANCIENNE ECOLE LA TRINITE A BEZIERS

  • ANCIENNE ECOLE LA TRINITE A BEZIERS

    ANCIENNE ECOLE LA TRINITE A BEZIERS

  • ANCIENNE ECOLE LA TRINITE A BEZIERS

    ANCIENNE ECOLE LA TRINITE A BEZIERS