ANCIENS VITRAUX DE L'EGLISE ST REMY DE DOMREMY LA PUCELLE

L’église Saint-Remy, où Jeanne d’Arc fut baptisée, a subi durant la dernière guerre, des dommages occasionnés par les bombardements. Ce sont les vitraux qui ont le plus soufferts. En 1953, ils ont été démontés pour être remplacés, mis dans des caisses en bois, protégés par de la paille pour être transportés certainement par chemin de fer. Depuis, plus personne ne s’est inquiété de cette disparition. 

63 ans après, lors du déménagement de la cure de Domremy-la-Pucelle, l’abbé Lambert retrouve les caisses intactes dans le grenier du garage. Ce fut un émerveillement de découvrir ce patrimoine, certes en mauvais état, mais dont la beauté, les couleurs, les techniques employées et la richesse de leurs représentations sont exceptionnelles.

Ces vitraux décrivent les instants les plus marquants de la vie de Jeanne : Jeanne priant à Notre Dame de Bermont, le départ de Jeanne de Vaucouleurs, la prise des Tourelles d’Orléans ou encore le sacre du roi Charles VII à Reims. 

Médias

Nature des travaux

Saisi de cette découverte, le conseil municipal a décidé de ne pas laisser ce trésor en caisse. La commune s’engage sur des travaux de restauration, de protection, de valorisation et de stockage sécurisé des vitraux pour un montant de 19 347 € HT.

Le but de cette mise en valeur est de partager ce trésor avec le public venant visiter la Maison Natale et au-delà du département, par des expositions dans les villes johanniques et musées intéressés. Cette opération viendra compléter les diverses actions engagées à Domremy-la-Pucelle, à la Maison Natale, au Centre Johannique, à l’église Saint Remy et à la  Basilique.

La commune de Domremy-la-Pucelle compte sur votre générosité et votre soutien financier afin que ce projet aboutisse. Soutenez ce projet exceptionnel en faisant un don.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine