AUTEL DU SAINT-SACREMENT DE L'ÉGLISE ST-PIERRE-LE-VIEUX À STRASBOURG

L'autel accueillant l'icône de Notre-Dame du Bon-Secours est un très bel exemple des retables néo-gothiques mis en place dans les églises alsaciennes au XIXe et au début du XXe siècle. Celui-ci est d'autant plus intéressant qu'il comporte des volets peints accueillant des panneaux peints illustrant des scènes de la Vie de la Vierge, iconographie en lien avec l'icône centrale. On notera que cette représentation de la Vierge à l'Enfant est une reproduction d'un original conservé par la congrégation des Rédemptoristes qui ont mené de nombreuses missions paroissiales en Alsace.

Le nom du sculpteur qui a réalisé la partie en menuiserie n'est pas connu. Cependant, on relève la grande qualité des trois pinacles avec fleurons qui surmontent la huche centrale et les volets. Des statuettes sont placées dans ce couronnement. A la base du retable, la prédelle accueille cinq panneaux peints reprenant des thèmes de la litanie en l'honneur de la Vierge. Il pourrait s'agit d'une oeuvre sortie de l'atelier de Théophile Klem, le meilleur sculpteur alsacien entre 1880 et 1923. On doit à cet artiste les stalles de la collégiale Saint-Martin de Colmar, l'ameublement de l'église Saint-Maurice de Mutzig, plusieurs éléments de l'église Saint-Aloïse du Neudorf...

Quant aux panneaux peints, ils renvoient au style de Carola Sorg, héritière d'une lignée de peintres strasbourgeois, dont la manière découle du style des peintres nazaréens (école de peinture religieuse en vogue en Allemagne du Sud au XIXe siècle). Carola Sorg (1833-1923) a réalisé de très nombreux tableaux religieux pour les églises d'Alsace, notamment un cycle de 28 peintures murales pour l'église d'Erstein. On conserve également d'elle des portraits de prêtres (dont les curés de Saint-Pierre-le-Vieux, au presbytère).

Le retable de la Vierge constitue donc un ensemble homogène qui a d'autant plus d'intérêt qu'il voisine avec le cycle de la Passion dans le choeur, ceux du transept et les panneaux sculptés de la légende de saint Pierre, sans oublier le panneau de Louis Wagner montrant la prédication de saint Antoine de Padoue. C'est aussi le dernier témoin de l'aménagement d'origine de l'église du XIXe siècle supprimé après 1970, avec le chemin de croix récemment restauré.

Médias

Nature des travaux

Actuellement, le retable est dans un état de fort empoussièrement avec notamment beaucoup de suie grasse. Il est très sale et très endommagé, des sculptures sont manquantes, des menuiseries décollées et fixées provisoirement avec des agrafes ou du fil de fer. Les dorures et les polychromies de l'autel sont dégradées.

L'autel nécessite un démontage partiel pour être restauré, remis en état de bonne conservation et nettoyé complètement dans les règles de l'art. La restauration consistera à :

  • refixer de la totalité des couches de fonds
  • coller les menuiseries et sculptures
  • reconstituer des ornements manquants (pinacles…)
  • restaurer la dorure à la feuille d’or
  • réintégrer des polychromies disparues

Partenaires

  • Fabrique de l'Autel l'église St-Pierre-le-Vieux catholique de Strasbourg




faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • AUTEL DU SAINT-SACREMENT DE L'ÉGLISE ST-PIERRE-LE-VIEUX À STRASBOURG

    Eglise St-Pierre-le-Vieux catholique de Strasbourg

  • AUTEL DU SAINT-SACREMENT DE L'ÉGLISE ST-PIERRE-LE-VIEUX À STRASBOURG

    Autel du Saint-Sacrement de l'église St-Pierre-le-Vieux catholique de Strasbourg

  • AUTEL DU SAINT-SACREMENT DE L'ÉGLISE ST-PIERRE-LE-VIEUX À STRASBOURG

    Autel du Saint-Sacrement de l'église St-Pierre-le-Vieux catholique de Strasbourg

  • AUTEL DU SAINT-SACREMENT DE L'ÉGLISE ST-PIERRE-LE-VIEUX À STRASBOURG

    Autel du Saint-Sacrement de l'église St-Pierre-le-Vieux catholique de Strasbourg