BANNIÈRE DE PROCESSION SAINT FIACRE

La Confrérie de Saint Fiacre, qui compte vingt-deux membres, appartient à la Fédération des confréries limousines, qui regroupe une quinzaine de confréries comptant plus de cinq cents personnes.

Si l’actuelle Confrérie de Saint Fiacre procède de la confrérie fondée à Limoges en 1902, qui a mis fin à ses activités au début de l’année 2000 et a été réactivée en 2010, le culte de Saint Fiacre, à Limoges et en Haute-Vienne, est beaucoup plus ancien et attesté depuis six cents ans au moins. C’est ainsi qu’à Grandmont, un inventaire de 1496 révèle que le trésor de l’abbaye possédait un reliquaire de Saint Fiacre.

A Limoges, on sait grâce à divers documents d’archives qu’il y eut une confrérie Saint Fiacre à Saint-Pierre-du-Queyroix dès le XIVème siècle. Au XVIIIème siècle les jardiniers de la ville avaient pris saint Fiacre pour patron et l’honoraient dans plusieurs paroisses, et à la veille de la Révolution, il subsistait deux confréries de Saint Fiacre, établies à Saint-Maurice de la Cité et à Saint-Gérald. Dès le Concordat, en 1804, ces deux compagnies se réorganisèrent, la première à la cathédrale, la seconde à Sainte-Marie.

C’est vraisemblablement à cette seconde confrérie qu’il faut rattacher la confrérie actuelle, rattachée à l’église du Sacré-Cœur depuis sa réactivation en 2010.

Médias

Nature des travaux

Les travaux de restauration consisteront notamment à démonter la peinture pour la nettoyer, enlever les nombreux surpeints, la reposer sur un support imputrescible et la revernir, et à réaligner la fibre de soie sur un nouveau support. Le coût de ces travaux est estimé à 3 642 euros TTC. La Confrérie ne dispose pas des moyens nécessaires au financement de ces travaux, dont la réalisation est indispensable pour que la bannière de Saint Fiacre puisse accompagner les cérémonies qui marqueront les prochaines Ostensions septennales, en 2016, alors que ces manifestations ont été inscrites sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. C’est pourquoi nous avons décidé de vous associer à cette démarche solidaire, accompagnés du savoir-faire de la Fondation du Patrimoine, qui a déjà accompagné de très nombreux projets en Limousin, pour lancer un appel au mécénat populaire.

Tout don, même le plus modeste, est important et significatif. Par avance, nous vous disons un très grand merci pour votre soutien dans la sauvegarde de notre patrimoine, témoin de notre histoire pour les générations futures !

Vocation du site

La Confrérie de Saint Fiacre a pour objet, selon ses statuts, « de conserver et d’honorer la mémoire de Saint Fiacre (évêque de Meaux au VIIème siècle) tant par des cérémonies que par la reconnaissance et la diffusion de son histoire, l’étude de sa vie et son enseignement ».

Fils d’un roi d’Ecosse ou d’Irlande (on s’interroge sur ses origines), il s’embarqua pour la France à l’insu de son père. Il fut ermite dans la forêt de Brie, accueilli par saint Faron, évêque de Meaux et fonda, sans doute au VIIe siècle, un monastère proche de Meaux qui plus tard prit son nom et devint le centre d'un pèlerinage réputé. On lui prêta beaucoup de vertus guérisseuses après sa mort, qui serait survenue le 30 août 670 (C’est pourquoi il est traditionnellement fêté le 30 août). Moine défricheur, son ermitage devint un hospice pour les pauvres qu’il nourrissait des fruits et légumes qu’il cultivait pour eux. C’est pourquoi il est spécialement honoré par les jardiniers et les maraîchers.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine