BATEAUX D'AVIRONS HISTORIQUES

Le projet a pour but de remettre à flot 10 bateaux d'avirons historiques parmi lesquels on retrouve :

  • Les canoës français , apparus au milieu du 19 ème siècle, étaient conçus pour une ou deux personnes. Ils mirent à la mode les promenades sur l’eau et lancèrent la vogue du « canotage » avant de donner naissance aux premiers clubs d’aviron et aux premières régates. Ils étaient fabriqués en bois avec des clins (longues lames de bois courant sur toute la longueur du bateau et se recouvrant comme des écailles).
  • Les yoles sont des embarcations prévues pour 2 ou 4 rameurs. Leur coque est également constituée de clins . Les dames de nage sont fixées directement aux bords du bateau et les rameurs ne sont pas alignés les uns derrière les autres mais décalés par bordée. Ces bateaux ne sont plus construits aujourd’hui et ont pratiquement disparu.  
  • Les outriggers sont conçus suivant une autre technique de construction, celle du bois déroulé. A l’origine, les bois utilisés étaient l’acajou et le cédrat. Différents éléments, formant l’armature, assuraient la rigidité du bateau. On venait ensuite appliquer sur cette charpente une feuille de bois mince et fragile formant la coque de l’embarcation. Ce dernier était ceinturé dans sa partie haute par une planche plus épaisse sur laquelle venaient se fixer les portants. C’est un bateau très long construit en trois parties pour faciliter le transport.  

Médias

Nature des travaux

Actuellement, aucun de ces bateaux n'est en état de naviguer. Il est urgent de restaurer ce patrimoine tant que le bois est encore réparable.
Les travaux concernent donc principalement le ponçage et le vernissage, mais il y a également des travaux plus délicats à réaliser tels que le changement total de clins ou la fabrication totale de pièces manquantes ou trop abîmées.

La restauration des 10 avirons s'élèvent à 77 000€.
Une première phase de travaux concernant 3 bateaux a débuté, pour un montant de 23 000€.

Vocation du site

Ces embarcations sont de réelles pièces de musée, appréciables autant pour leur esthétique, pour leur qualité de fabrication (techniques de clins ou de bois déroulé), pour la richesse du bois (acajou ou cédrat notamment), que par leur intérêt historique.
Un des bateaux est un 8 outrigger qui a participé aux Jeux Olympiques de 1920 !

Le Cercle de l'Aviron de Strasbourg a à coeur de restaurer ces bateaux afin de faire perdurer leur histoire :
 - en redonnant vie à la pratique régulière du canotage dans l'association, avec l'ouverture d'une section "bateaux anciens".
- en assurant des exhibitions lors des journées du patrimoine, fêtes du sport et du nautisme, baptêmes d'avirons...
- enfin, ces bateaux seront inscrits dans l'inventaire des bateaux historiques mis en place par la Fédération Française des Sociétés d'Aviron.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine