BEFFROI DE L'ÉGLISE SAINT-HILAIRE À QUEYRAC

Vous aussi, laissez vous porter par le son des cloches de Queyrac, et soutenez la restauration du beffroi !

En Gironde, la commune de Queyrac possède une église dédiée à Saint-Hilaire et datant du 19ème siècle. Son clocher de 20 mètres de haut, original, de forme carré, s’élève en partie supérieure de la toiture, dominant le village. Les cloches gravées de 1832 et 1853 pourraient être celles de l’ancienne église romane détruite. Aujourd’hui, des problèmes d’usure causent un danger important pour l’édifice et l’usage des cloches qui rythment la vie du village.

L'église paroissiale Saint-Hilaire a été construite de 1896 à 1901 par l'architecte Édouard Bonnore, mais n’est pas la première de la commune : la fondation de l'ancienne église de Queyrac, aujourd'hui presque entièrement démolie, était attribuée par tradition à Charlemagne, lorsqu'il allait combattre les Sarrasins. On rapporte d’ailleurs qu’une statue à son image trônait dans l’ancienne église. D’anciennes pierres de la première église servirent tout naturellement à la reconstruction de la nouvelle.

Si la commune est ancienne, puisque des sarcophages du -ème siècle y furent découverts, elle a été longtemps cernée par les marais. Il a fallu attendre le 17ème siècle, pour qu’il soit asséché, mettant ainsi fin aux causes d’une maladie régionale, « la Médoquine », une sorte de malaria.

Porté par la commune de Queyrac, ce projet de restauration permettra à la ville d’entendre encore le son régulier des cloches du beffroi, sans en abimer la structure ; et ce serait dommage, tant sa silhouette est caractéristique, dominant les vignobles environnants où mûrissent les cépages nobles du Médoc.

Médias

Nature des travaux

Ces travaux devenus urgents consistent à remplacer le beffroi métallique par un beffroi en chêne massif, pour une meilleure pérennité, isolation et atténuation des vibrations engendrées par la volée des cloches. De plus, les battants en mauvais état nécessitent d’être changés. Enfin, la mise en place d’un plancher sous les cloches est indispensable pour la sécurité lors de leur entretien.

Vocation du site

Si l’église gardera sa vocation première, celle d’accueillir le culte et les offices, la restauration des cloches d’un village dépasse largement le sentiment religieux. En effet, nos campagnes ont été bercées du chant régulier des différents tocsins, et les voir disparaître reviendrait à renier nos souvenirs et nos attaches locales.

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • BEFFROI DE L'ÉGLISE SAINT-HILAIRE À QUEYRAC

    Eglise de Queyrac, Gironde / Mairie de Queyrac - Fondation du patrimoine

  • BEFFROI DE L'ÉGLISE SAINT-HILAIRE À QUEYRAC

    Intérieur clocher, Eglise de Queyrac, Gironde / Mairie de Queyrac - Fondation du patrimoine

  • BEFFROI DE L'ÉGLISE SAINT-HILAIRE À QUEYRAC

    Plancher clocher, Eglise de Queyrac, Gironde / Mairie de Queyrac - Fondation du patrimoine