Une collecte de don est lancée pour aider les propriétaires à restaurer leur cabanon. Ils vous racontent son histoire et leur projet: 


        Sur l’une de nos parcelles familiale de vignes à Vacqueyras lieudit « Fontimple » nous avons un cabanon vieux de 800 ans qui est en train de tomber en ruine. Nous pensons que les cabanons agricoles font partie intégrante de notre patrimoine, de notre histoire paysanne en Provence et nous, les paysans, avons le devoir de les rénover afin de les transmettre aux générations futures en mémoire de nos ancêtres et de nos pratiques agricoles.

Papé Paul et le cabanon...

        Ce cabanon a été construit il y a 800 ans par un de nos ancêtres.  En 2019, nous ne savons pas encore qui l’a construit à l’origine (les recherches sont en cours). Ce que nous savons par les grands-mères et arrières grands mères c’est l’histoire de Papé Paul.

        Dans les années 1800 Papé Paul reprend le domaine viticole familial de son père qui l’avait déjà repris de son père avant lui. Le cabanon était une pièce maîtresse du bon déroulement des travaux dans les vignes. En effet, habitant dans le village de Vacqueyras il partait le matin avec ses deux chevaux de trait pour aller effectuer les travaux de labourage dans les vignes. Dans le cabanon, il prenait sa charrue, attelait ses chevaux et travaillait toute sa matinée dans les vignes autour du cabanon. A midi, le cabanon apportait un abri réconfortant tant à l’homme qu’à ses chevaux. On y trouvait : « La fenière » où séchait le foin, une auge en pierre comme abreuvoir (toujours visible), le puits juste à côté pour l’eau fraîche. Le travail reprenait ensuite et le soir la charrue restait en sécurité dans le cabanon tandis que papé Paul rentrait avec ses chevaux.


Ce qui est réjouissant ici c’est de réaliser que la rénovation du cabanon ravivera la mémoire du quotidien de Papé Paul.

 

Médias

Nature des travaux

Le cabanon était une ruine oubliée, avec des pans de murs envahis par le végétal, la toiture dévastée par le temps. Ce patrimoine reprendra, dans le respect des techniques de constructions traditionnelles, forme, usage d’origine retrouvé et pérennité nouvelle pour affronter les prochaines décennies et ne pas disparaître progressivement alors même que son existence particulière est remarquée au titre du petit patrimoine architectural rural de Provence.

Le cabanon, rénové, retrouvera sa stricte vocation originelle. Il sera maintenu dans sa volumétrie d’origine, repérable sur le plan cadastral. Les dimensions seront inchangées, les murs seront renforcés, confortés, rebâtis, les arases recréées et/ou consolidées. La charpente traditionnelle en pannes (faîtière, intermédiaires et sablières) sera reposée en bois de récupération : pannes anciennes approvisionnées chez un marchand de matériaux anciens, trouvant une nouvelle vie. De même, les poutres de structure de la mezzanine reconstituée, proviennent de plancher de vieilles granges en Bourgogne, autre pays du vin …

Le plafond rampant de toiture est reconstitué à l’identique : queiss de récupération et plâtre sur grillage à lapin. Les tuiles d’origine, récupérées avant par la famille, ont toutes été reposées en couverture : la finition de la toiture retrouve sous le ciel de Provence toute son intégrité … L’ancienne auge pour les animaux a été réinstallée au même endroit.
Les menuiseries neuves ont été, pour les volets, constituées du même croisement des bois que les pièces d’origine, encore visibles dans les décombres.

Au sol, un dallage en béton de chaux : technique ancestrale datant de l’époque romaine.
Les murs seront enduits à base de chaux, laissant respirer la maçonnerie ; un tout petit reste d’enduit résiduel en extérieur dans les teintes Sienne nuance calcinée ou oxydée, a été retrouvé sur la façade Nord : il sera remis à l’honneur sur toute la façade en reconstituant la teinte originelle au plus près.

Vocation du site

Les impacts du Projet :

Ce cabanon est repéré comme référence des cabanons de la région sur le parcours touristique de Vacqueyras.

Les objectifs  de la rénovation de ce cabanon sont multiples : 

- lui rendre son intégrité architecturale de  patrimoine remarquable d'un  paysage.Pour les visiteurs et les locaux, notre cabanon est  la mémoire des pratiques agricoles ancestrales qui façonne notre paysage de manière si singulière,  

- lui réaffecter une fonction originelle d'abris, de lieu de repos,

- réhabiliter un patrimoine familial.

 

En soutenant notre projet, c’est une famille et le Patrimoine Paysan que vous soutenez !

Merci !

Pour faire un don par chèque, vous pouvez télécharger le bulletin de souscription en cliquant sur "faire un don par chèque " en haut de la page, à droite

Pour télécharger la convention de mécénat signée  entre le porteur de projet et la Fondation du patrimoine  le 22 novembre 2019, cliquez ici

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • CABANON VACQUEYRAS

    Vue du cabanon / Fondation du patrimoine

  • CABANON VACQUEYRAS

    Cabanon / Fondation du patrimoine