CALVAIRE DE L'EGLISE DE LIFFOL LE GRAND

Element incontournable du parvis de l'église de Liffol-le-Grand, ce calvaire monumental a été érigé dans les années 1926-1927. Il représente un groupe constitué d'un Christ en croix, de la Vierge debout à gauche, de Marie Madeleine agenouillée au centre et de Saint Jean, debout à droite. L'ensemble est posé sur un socle en pierre, de plus d'un mètre de haut, donnant le caractère imposant de l'édifice. La croix est en bois, fixée par des boulons et renforcée à l'arrière par un U en fer. Les personnages sont tous en fonte et ont été réalisés par l'Union Artistique de Vaucouleurs (fonderie). L'ouvrage (calvaire et socle) est implanté dans une sorte d'enclos bordé de pierre, une stèle funéraire est posée dans l'axe du calvaire. Quatre urnes, également en fonte, sont installées aux angles de cet enclos.

Actuellement, le socle en pierre se délite et les parties en béton se dissolvent et fissurent. Le bois de la croix a lui aussi souffert des intempéries. Les personnages et les urnes souffrent considérablement de l'intrusion de l'eau par les anciens trous obturés de plomb.

Médias

Nature des travaux

Restauration du calvaire du parvis de l'église de Liffol-le-Grand (maçonnerie et pierre de taille). Le coût des travaux s'élève à 29 384.10 € HT.

Vocation du site

Depuis plusieurs années, la commune de Liffol-le-Grand souhaite restaurer ce patrimoine communal et à demander son inscription au titre du petit patrimoine dans les statuts de la Communauté de communes du Bassin de Neufchâteau. Il s'agit de remettre en valeur cet ensemble, qui de part son emplacement et son volume, représente un élément visible et indissociable des abors de l'église.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine