CALVAIRE DE LA CROIX GAGNÉE A NANCY

Situé en contrebas du plateau du Haut du Lièvre, le calvaire de la Croix Gagnée a été érigé ici en reconnaissance des bienfaits divins vers 1525. Ce calvaire, situé à l’intersection de la rue Augustin Hacquart et de la rue de la Croix gagnée, a été financé, en 1530, par Didier Fossier en l’honneur de la victoire du Duc Antoine. 

Didier Fossier était un forgeron réputé qui fabriquait, des canons, des armes et des gaines pour épée. Surnommé « le Gainié », la croix prit naturellement cette appellation de Croix Gagnée. Pendant longtemps, le Vendredi Saint, de nombreux pèlerins y venaient prier dans l’espoir de gagner des indulgences. 

Cette croix-calvaire encore en partie polychrome présente la Crucifixion avec Jésus-Christ les bras et les pieds fixés à la croix, Saint-Jean l’Evangéliste, Marie, Marie-Madeleine, Saint-Jacques-le-Majeur et Sainte-Barbe.

Médias

Nature des travaux

Au delà d’un nettoyage d’ensemble, les travaux envisagés de ce monument emblématique de Nancy sont la restauration des pierres de taille de la croix (consolidation, répération et nettoyage de la statuaire) et des décors peints de la sous-face de la toiture, la restauration de la couverture et de la charpente, la remise en peinture des grilles et la mise en valeur de l’édifice par la création d’un nouvel éclairage. La restauration s’accompagnera de la pose d’un cartel explicatif de l’oeuvre.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vos contreparties

  • 1€
    ou plus

    Informations sur le déroulement du chantier + visite commentée du chantier + invitation à l'inauguration du monument restauré

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine