Nous comptons sur votre soutien pour nous aider à sauvegarder notre patrimoine rural !

A la sortie du village, le chemin de croix et le Calvaire le concluant en son sommet, occupent le versant Nord d’une colline dominant la route départementale reliant Roquefère à Labastide Esparbairenque.
Chaque année, lors de la journée de Sainte-Foy, se déroulait un pèlerinage traditionnel au cours duquel les habitants de Roquefère se rendaient en procession depuis l’église jusqu’au Calvaire.

Faites un don pour notre calvaire et bénéficiez d’une défiscalisation !

Le calvaire de Roquefère :
Il s’agit d’un chemin de croix de type traditionnel évoquant quatorze stations de la Passion du Christ : Jésus est condamné à mort, Jésus est chargé de sa croix, Jésus tombe sous le poids de la croix, Jésus rencontre sa Mère, Simon le Cyrénéen aide Jésus à porter sa croix, Véronique essuie la face de Jésus, Jésus tombe pour la seconde fois, Jésus console les filles de Jérusalem, Jésus tombe pour la 3e fois, Jésus est dépouillé de ses vêtements, Jésus mis en croix, Jésus meurt sur la croix, Jésus est descendu de la croix et remis à sa mère, Jésus est mis dans le sépulcre.
Projeté selon les prototypes de Calvaires ruraux du 19ème siècle, il est particulièrement tributaire dans son organisation et sa composition pittoresque de son site d’implantation particulièrement escarpé. Pour ces raisons il évoque par ses aspects certains jardins italiens des 16ème et 17ème siècles.
C'est cette même nature escarpée du relief qui porte ce chemin de croix et ce calvaire, qui a déterminé la réalisation d’un ensemble de murs de soutènement et de murets en schiste du pays.
Les plaques évoquant les stations du chemin de croix sont inscrites dans des édicules en forme de bornes maçonnées encadrées de briques.
Certaines des stations sont abritées par des structures bâties assez fragiles, couvertes de toits en bâtière (crucifixion, piéta, etc.), d’autres d’un aspect plus massif (grotte)
Un monde de terre cuite, de fonte, de bas-reliefs et de rondes-bosses.
Le chemin de croix est illustré par des panneaux de terre cuite en bas et hauts-reliefs et par des groupes en terre cuite et en ronde-bosse de taille humaine, comme celles en fonte (Vierge, Christ, Jean Baptiste, larrons, etc.).
La statuaire ponctuant le site témoigne de la production artistique semi-industrielle d’ateliers régionaux (toulousains) ou nationaux. Cette production artistique souvent fragile lorsqu’elle est en terre cuite, devient de plus en plus rare et mérite donc d’être reconnue et préservée pour ses qualités et pour le savoir-faire dont elle témoigne.
Des grilles entourent certains éléments ou déterminent l’entrée ou certaines limites du site.
Bien qu’édifié à la fin du 19ème siècle, l’ensemble du Calvaire de Roquefère a subi de nombreux dommages causés par les aléas du temps, les intempéries et le manque d’entretien.
Chaque année de nombreux visiteurs s’y retrouvent pour découvrir la richesse de son patrimoine historique, naturel et vernaculaire, mais aussi pour apprécier les charmes de son « Festival de Jazz sous les Châtaigniers » en goûtant à la qualité de ses produits du terroir.

Notre souhait :
C’est pour sauvegarder son patrimoine exceptionnel que l’Association Rocaféroise des Roches Sauvages (ARRS) a été créée et qu’elle organise aujourd’hui cette souscription publique en partenariat avec la municipalité de Roquefère et notre Fondation, pour financer une partie des travaux.
Roquefère est situé dans le département de l'Aude, à 25 km au nord de Carcassonne, au cœur du Cabardès qui constitue l’un des terroirs ponctuant le versant sud de la Montagne Noire.
Le village rassemble une vingtaine de maisons qui se lovent dans un paysage verdoyant parsemé de bois denses et de prairies ondulantes qui interpellent le regard du promeneur. Accrochés à flancs des collines, les deux hameaux pittoresques de Saint-Julien et Cubserviès accompagnent, à distance, le village ; ajoutant aux attraits de ce petit bout de terre occitane.
Ici, le site a conservé l’empreinte de la nature et, en particulier, celle du Rieutort qui a dessiné dans la roche millénaire un méandre profond et a, en quelque sorte, baptisé le lieu Rôcaféra (Roquefère : roche sauvage, farouche, inaccessible). Ici l’histoire est inscrite dans les pierres d’un patrimoine précieux témoin d’une épopée médiévale puis d’un vécu plus serein.
Témoins de cette aventure de plus de neuf siècles, le château, l’église et le calvaire :
Le château de Roquefère, dont le premier seigneur connu est cité en 1127, date du 12ème siècle.
Reconstruit au 17ème siècle, il est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1985 (propriété privée). Son perron du 19ème siècle est contemporain du Calvaire.
L’église Sainte-Foy a dépendu du château jusqu’au 14ème siècle. Sa cloche et son reliquaire de la Sainte-Epine de la couronne du Christ, sont classés depuis 1970.
Le magnifique Calvaire construit au 19ème siècle, constitue l’ultime legs de la dernière famille des seigneurs de Roquefère qui s’est éteinte en 1902.

 

Médias

Nature des travaux

A l’initiative des habitants et de la municipalité de Roquefère, un diagnostic d’état structurel des murs, des supports et des constructions du Calvaire ainsi qu’une expertise des statues, ont été réalisés, permettant de définir les travaux à entreprendre.

Au regard des conclusions de ces études, il devient urgent de réaliser les travaux de restauration du site en privilégiant les éléments bâtis qui sont en péril.Les travaux concernent la rénovation du bassin, la réfection de la toiture de la Piéta, de la Flagellation et du local technique, la restauration des différentes stations et la mise aux normes des parapets et grilles de protection. Le coût total estimé des travaux travaux est de 58 999,95 € H.T.

Vocation du site

Nous avons donc l’honneur de vous proposer de participer à cette souscription qui doit permettre aux entreprises, habitants, amis, de participer au financement de ces travaux et de témoigner de leur attachement à ce patrimoine rural.

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine