CHAPELLE BENEAUVILLE A CHICHEBOVILLE

"En 990, le duc Richard Ier de Normandie fonde l'abbaye de Troarn. Vers 1060-1080, l'abbaye acquiert une propriété à Béneauville, nommée le fief de Trouart et décide de l'exploiter elle-même. Elle y crée un moustier : une communauté de religieux. Dans la pratique, ce monastère est une grande ferme exploitée par quelques religieux. Qui dit monastère dit offices liturgiques, on suppose que ce sont les moines qui construisent la première église sous le vocable de Notre-Dame.
De l'extérieur, certains éléments de la nef attestent l'époque romane : les contreforts, le bandeau plat et la porte simple.
Au XIIIème siècle, des travaux sont entrepris dans la nef et un clocher est créé. La réfection du haut des murs en « dents de scie » atteste le XIIIème siècle. Pour faire un ensemble homogène, les fenêtres romanes sont retaillées « en lancettes ». A la fin du XVIIème siècle, on construit le petit clocher actuel dit « clocher pignon » en bout de nef, dans un campanile à jour.
A la fin du XVIIème siècle, on construit le porche et son fronton triangulaire de style classique. Le 26 février 1792, en pleine tourmente révolutionnaire, l'église est entièrement rénovée. Pendant plus d'un siècle, la chapelle ne connaît aucun changement. Au XXème siècle, certains travaux de réfection s'imposent.
A l’intérieur de l’édifice, il subsiste encore de nombreux éléments mobiliers.
Au plafond, quatre taches noires signalent les ouvertures de vases en grès orientés vers le centre du chœur. Ce sont les orifices de vases acoustiques destinés à renvoyer et amplifier les ondes sonores. Ils datent vraisemblablement du XIIIème siècle.
Au XVIIIème siècle, on construit un nouvel autel, décalé par rapport au fond de l'église, laissant ainsi un espace pour aménager une sacristie. Le retable de Béneauville reprend l'architecture des arcs de triomphes romains. Il est formé de deux pilastres corinthiens : colonnes avec chapiteaux à petites volutes, soutenant une corniche arrondie. La toile centrale, exécutée sur place, est dédiée à l'immaculée conception et date du XIXème siècle. De chaque côté, les portes de la sacristie sont ornées de frontons aux formes tourmentées avec des coquilles et des rinceaux surmontés de décoration en forme de vases enflammés.
Le retable possède un tabernacle en bois sculpté de style Louis XV avec une partie supérieure de style renaissance encadrant un Christ en croix d'ivoire dit « janséniste » car il a les bras tendus vers le ciel et non pas horizontaux comme de coutume.
L'antependium décorant la partie basse de l'autel, possède un frère dans l'église de Moult. La toile est ornée de rinceaux et d'un médaillon au cadre rocaille représentant la nativité.
Une litre est une large bande noire que les seigneurs ont le droit de faire peindre dans les églises en l'honneur des morts de leur famille. Elle est ornée des armoiries des seigneurs de la paroisse. Exécutée à la demande de Louis de Fribois, elle porte uniquement ses armoiries répétées en deux formats à des intervalles réguliers. Les seigneurs marquent ainsi leur patronage.
Comme dans la plupart des églises anciennes, le sol possède plusieurs pierres tombales dont, malheureusement la lecture est impossible. Les registres paroissiaux nous indiquent que, dans le chœur, on inhume généralement les prêtres et les seigneurs « patrons » de l'église. Les autres sont enterrés dans la nef et les pauvres dans le cimetière."

Médias

Nature des travaux

La croix hosannière située dans l’enceinte de la chapelle de Beneauville s'est effondrée l'hiver dernier suite à un épisode de gel, qui a contribué à accroître la fragilité déjà constatée de ce monument.

Notre association avait en projet une restauration de cette croix du 18e siècle ; il nous faut maintenant travailler à sa remise en état à partir de l’existant consécutif à la chute (en plusieurs morceaux), ainsi qu’au financement de l’opération.

Deux contreforts de la chapelle de Béneauville seront également restaurés.

Vocation du site

Lieu de culte : messes, baptêmes, mariages, inhumations

Lieu de culture : concerts, expositions, visites programmées, illuminations, etc.

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine