CHAPELLE DE L'ABBAYE SAINT COLOMBAN DE LUXEUIL LES BAINS

La chapelle du petit séminaire a été installée au cours du XIX dans l’ancien  grenier de l’abbaye bénédictine. Cet entrepôt est représenté sur la gravure de Dom Bucelin, réalisée en 1665 : il est probablement antérieur à la construction des bâtiments conventuels du XVIIe siècle.

Lors de la création du petit séminaire en 1812, l’église abbatiale est devenue église paroissiale : une chapelle est donc installée dans l’ancienne bibliothèque de l’abbaye. Et c’est seulement en 1853 que fut construite la chapelle dans les anciens greniers, en supprimant les planchers des étages et en ouvrant de hautes baies reliant les fenêtres de deux étages. Le 22 avril 1880, après un incendie qui s’est déclaré dans le stock de bois entreposé sous le plancher de la chapelle,  celle-ci  est reconstruite à l’identique ainsi que la charpente et la toiture. L’édifice sera hors d’eau en 1882. Les vitraux, réalisés dans un atelier de Munich, représentent des Saints de Luxeuil. Les travaux de décoration vont se poursuivre jusqu’en 1920. C’est Pierre Dié-Mallet, peintre lorrain exilé à l’Abbaye pendant la première guerre mondiale, qui rappellera par sa peinture l’essaimage colombanien avec les armoiries de fondations monastiques colombaniennes. Ainsi, cette chapelle du XIXe siècle est un écrin qui témoigne du monachisme colombanien au VIIe et VIIIe siècles, sans équivalent à ce jour.

Médias

Nature des travaux

La réfection des toitures de l’abbaye a démarrée en 1995, sur trois tranches successives. Il ne reste plus à restaurer que la toiture de la chapelle pour que l’abbaye retrouve enfin la totalité de ses toits en parfait état, garantissant la salubrité des constructions.

En effet, depuis quelques années, les fuites de la toiture de la chapelle ont dégradé les peintures et les vitraux dont la restauration fera partie d’une future souscription.

 

Les principaux travaux consistent donc  à :

-        déposer les tuiles actuelles,

-        réviser et réparer ponctuellement la charpente en sapin afin de garantir un support stable,

-        changer les corniches qui en auraient besoin,

-        recouvrir la toiture de tuiles comparables à celle posées lors de la reconstruction de 1882

 

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine