CHAPELLE DE RODE A MORHANGE

S’il n’existe pas d’écrit permettant de dater l’édification de cette chapelle, la charte du comte Simon de Salm, datée du 29 juin 1345, qui étend la franchise accordée à la ville de Morhange à tous les habitants hors de la ville, mentionne déjà Rode.

Rode était autrefois un village indépendant dont la chapelle avait des revenus qui lui étaient propres. Le 16 juillet 1838, M. Collin, archiprêtre, dit : « Il existe à Rode, hameau dépendant de la cure de Morhange, une petite chapelle dédiée à Ste Barbe. Elle possède (…) un ciboire en étain lequel se met dans le tabernacle. L’autel n’est pas trop mal, et plus que suffisamment orné (…). Jusqu’à présent on y a chanté la messe tous les ans le jour de la Ste Barbe. » Aujourd’hui encore, les pompiers de Morhange, dont Sainte Barbe est la patronne, perpétuent cette tradition.

Médias

Nature des travaux

La municipalité de Morhange, soucieuse de sauvegarder cet édifice, a déjà entrepris des travaux de réfection de la couverture, le ravalement des façades extérieures et très récemment le crépissage à la chaux des murs intérieurs.

Désormais, il reste à restaurer l’autel du XVIIIe siècle afin de lui redonner tout son éclat. Le coût des travaux s’élève à 7 000 € HT.

La commune de Morhange souhaite la réalisation de ces travaux et fait appel à la générosité et au soutien de tous ceux et toutes celles qui sont attachés à la préservation du patrimoine et au respect des traditions.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine