• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Chapelle Notre-Dame-du-Cros à Caunes-Minervois

    Soutenez la restauration du chevet et des œuvres du chœur !

    Collecte en cours
    Chapelle Notre-Dame-du-Cros à Caunes-Minervois

    © Chapelle Notre-Dame-du-Cros

    pinMapSvgCAUNES MINERVOIS
    0
    10 000
    0

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Le projet : Restaurer le chevet et les œuvres du chœur

    La chapelle de Notre-Dame du Cros est un vaste vaisseau à trois travées, terminé par un chevet plat de la largeur de la nef et flanqué de part et d’autre de deux chapelles latérales. L’édifice contient de nombreuses œuvres d’art, sculptées ou peintes et des décors en marbres polychromes.

    Les travaux concerneront l’ensemble des parois du chevet (murs intérieurs, extérieurs et voûte) ainsi que la toiture de la chapelle nord. Ces zones sont très affectées par des infiltrations d’eau. Elles doivent donc être assainies pour assurer les conditions d’une bonne conservation du retable, des tableaux et du maître autel. En effet, des remontées capillaires affectent la partie basse du retable et le revêtement des marbres polychromes.

    Avant les travaux de maçonnerie du mur du chevet, la dépose provisoire des œuvres situées sur l’entablement du retable majeur est proposée (deux bustes d’homme en pierre, deux sculptures en pierre, deux croix et six pots-à-feu en marbre et pierre). La dépose permettra leur stockage adapté pendant le piquetage des enduits et de protéger efficacement ces projets. La repose est prévue lorsque les travaux de maçonneries du chevet seront achevés.

    Le lieu et son histoire : Une chapelle bâtie près d'une source miraculeuse

    La chapelle et les bâtiments qui l’entourent sont situés dans un cadre naturel calcaire exceptionnel, au débouché des gorges profondes du ruisseau du Cros. La source, actuellement bâtie et protégée par une grille, est considérée comme miraculeuse et elle est la raison d’être de la dévotion particulière à Notre-Dame-du-Cros. Elle a attiré de nombreux pèlerins et des processions, aujourd’hui disparues.

    La première occupation connue de ce secteur est l’enceinte du Cros, un site de l’Âge du fer (VIIe s. av. notre ère), situé sur le plateau qui domine le site. A l’est de la chapelle sont adossées à la falaise trois chapelles troglodytiques ou « capeletos », qui témoignent de dévotions très anciennes.

    La première mention du Cros remonte à 1119, qui atteste l’existence à cette époque d’un domaine et d’une église, la « villa de Cros cum ecclesia sua ». Cette bulle du pape Gelase II confirme à Arnaldus, abbé de Caunes les possessions du monastère. A l’origine, il s’agit probablement d’un domaine privé possédant une chapelle, qui pourrait avoir été ensuite acquis par l’abbaye de Caunes.

    Le phasage de l’édifice actuel s’avère délicat, une partie des unités construites étant cachées par des enduits ou des placages. Le matériau majoritaire est du calcaire tertiaire blanc-crème en réemploi, laissant penser que, quelle que soit l’époque, les matériaux sont de même provenance.

    On ne peut parler de Notre-Dame du Cros sans évoquer l’abbaye bénédictine créée à la fin du VIIIe s. dans le village le plus proche, Caunes-Minervois.

    Les exploitations de marbre dans les environs immédiats de la chapelle ont fait la richesse de Caunes. Les carrières ont notamment fourni les marbres polychromes du retable, mais aussi de la chaire, des autels, des balustres et des parois latérales du chœur, du bénitier et de plusieurs éléments décoratifs contenus dans cet édifice et protégés. Mais ce qui a fait sa renommée, c’est la réalisation de plusieurs pièces pour le roi : de 1675 à 1715, Louis XIV fait faire des colonnes de 6, 7 et 8 mètres dans les carrières de marbre griotte et rouge de Caunes. Ainsi, toutes les colonnades du grand et du petit Trianon et Marly proviennent des carrières de Caunes.

    La mobilisation : le diocèse et l'association derrière le projet

    Située au pied des gorges et des carrières de marbre, la chapelle Notre-Dame-du-Cros trône dans un secteur idéal pour les familles et les sportifs (tables de pique-nique, parois d’escalade, randonnées pédestres et VTT).

    En collaboration avec l’association « Les Amis de Notre-Dame du Cros », le diocèse de Carcassonne a à cœur de restaurer l’ensemble des œuvres ornant le chœur ainsi que les maçonneries endommagées.

    Chaque année lors des Journées du patrimoine, l'association organise des visites commentées de la chapelle afin de faire connaître ce patrimoine !

    Les partenaires

    Région Occitanie
    https://www.laregion.fr/
    Diocèse de Carcassonne et Narbonne
    https://www.aude.catholique.fr/
    Association « Les Amis de Notre-Dame-du-Cros »
    Partager ce projet
    Mise à jour le 04/05/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    Coût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact