CHAPELLE RURALE SAINT MARTIN DE CAUDIES DE FENOUILLEDES

Caudiès de Fenouillèdes est une commune située tout au nord du département des Pyrénées Orientales

Le nom de Caudiès de Fenouillèdes peut provenir d'une antique villa romaine qui se serait trouvée sur ce territoire et qui se serait appelée «villa Cauderiae ». Il faut alors imaginer que Cauderiae ou Cauderia était le nom de son propriétaire, mais rien n’est moins sûr. Une autre proposition est que le nom vienne du latin caldarius : chaudron, marmite, également étuve, employé ici métaphoriquement, sans doute pour désigner les gouffres creusés par la Boulzane, au pied des hautes falaises de schiste noir sur lesquelles est construit le village

Le blason de Caudiès de Fenouillèdes semble appuyer la seconde hypothèse : le chaudron est à rapprocher du mot " Caudiès ".

Le village apparaît dans un document écrit en 852. Le traité de Corbeil, en 1258, rattache Caudiès de Fenouillèdes à la France. A partir de cette époque, il devient possession royale, puis capitale de la viguerie du Fenouillèdes. Il n'aura donc plus de seigneur propre jusqu'à la Révolution. Caudiès de Fenouillède a subit de nombreux pillages pendant les Guerres de Religion et les incessants conflits opposant la France à l'Espagne, il a été même incendié en 1542.

A l’écart de Caudiès de Fenouillèdes, et, perdue au milieu des vignes, la chapelle Saint Martin possède des éléments (portail en arc brisé, chanfreiné, bénitier) qui peuvent remonter au 15ème siècle. C’est un édifice composite constitué d’un oratoire primitif voûté de plan carré régulier.

La chapelle Saint Martin de Caudiès de Fenouillèdes a été fortement remaniée au cours du 19ème siècle. Des éléments sculptés ont été placés en réemploi à une époque inconnue. Leur datation disparate tend à prouver qu’ils ne peuvent provenir d’un seul édifice primitif sur place.

La chapelle Saint Martin se situe au milieu d’un site remarquable protégé par inscription le 16 août 1944. C’est un lieu qui est encore l’objet d’une dévotion bien vivante. La chapelle Saint Martin s’est peu à peu dégradée au fil du temps. Elle nécessite une opération de restauration urgente non pas à cause d’un désordre majeur particulier mais plutôt par l’abondance de petits désordres ou d’altérations dont la conjonction met en péril la conservation de l’édifice et cela à court terme.

 

Médias

Nature des travaux

Les travaux envisagés concernent la réfection de la toiture, des parements extérieurs et intérieurs; la restauration des dallages et du portail.

Le coût total estimé des travaux est de 40 376 € H.T

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine