CHAPELLE SAINT JEAN DE JONCET SERDINYA

L'histoire de Serdinya commence durant la période romaine. En 121 avant JC, les troupes romaines envahissent le Roussillon et remontent vers la Cerdagne. Peu à peu, ils structurent la région et construisent de grandes voies de communication.

Après la conquête carolingienne du 9ème siècle, les rois francs facilitèrent l'implantation des abbayes dans les endroits les plus reculés des territoires nouvellement repris sur les sarrasins. Saint Michel de Cuxa ou l'abbaye de Régleilles ont cette origine. Ces abbayes ont essaimé des chapelles tout autour d'elles, parfois un peu plus loin. C'est ainsi que fut construite une chapelle sur le site de Serdinya, autour de laquelle se sont implantés les premiers francs.

Au début du Moyen-âge, les villages étaient extrêmement éparpillés à travers de nombreuses métairies. Durant le 14ème siècle, les hameaux proches de la Têt se déplacèrent en hauteur, probablement pour échapper aux fréquentes crues. Ainsi Serdinya et Joncet migrèrent sur la rive droite de la Têt.

Les habitants de Joncet et ceux de Serdinya dépendaient du même seigneur. Possessions des comtes de Cerdagne, passée en 1117 au roi d'Aragon. Elles ne changeront jamais de seigneurs jusqu'à la révolution française. Il semblerait que la famille de Joncet ait eu une certaine gloire. Propriétaire de manses à Escaro, elle aurait périclité aux alentours du 17ème siècle.
La commune de Serdinya-Joncet possède un patrimoine religieux architectural intéressant, l’église de Joncet dédiée à Saint Jean-Baptiste, est datée de 1646. Elle appartenait à la famille Mas qui l'a fit construire, et, dont la maison était toute proche. En 1860, elle fut rachetée par Michel Clastres, curé de Codalet qui la restaura.

Elle possède un retable comportant un tableau daté de 1650, représentant Saint Jean le Baptiste entouré de Saint François d’Assise et de Saint Jacques le Majeur en son sommet ; on peut y voir les armes de la famille Mas ainsi qu’une statue de la Vierge du 18ème siècle.

Médias

Nature des travaux

Les travaux concernent la restauration des façades : piquage, rejointoiement et maçonnerie.
Le coût total estimé des travaux est de 16 985.80 € H.T.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine