CHAPELLE SAINT-PABU A ERQUY

Le nom de la Chapelle Saint-Pabu apparaît pour la première fois dans un écrit de 1535, mais l’origine exacte de ce lieu de culte dédié à Pabu (ou Tugdual), un des sept Saints fondateurs de la Bretagne, remonte peut-être même à son passage dans le Penthièvre au début du VIe siècle.
La chapelle actuelle fut bâtie en grès rose d’Erquy sous l’impulsion de l’Abbé Louis Charles Dobet-Desforges, entre le 2 juin 1887, date de la pose de la première pierre et le 7 juillet 1888, date de sa consécration.
Située en Erquy dans le village de Saint-Pabu, elle se présente sous la forme d’un édifice rectangulaire à deux pignons aiguille. Le pignon ouest, cantonné de contreforts, est surmonté d’un campanile en pierre de taille. Il s’ouvre sur la route par une porte en plein cintre surmonté d’un œil de bœuf. Le pignon est est surmonté d’une petite croix en granit gris provenant de l’ancienne chapelle. Il s’ouvre sur un arc diaphragme et une absidiole en « cul de four ». Les deux murs sud et nord sont renforcés de quatre contreforts amortis, s’arrêtant au-dessous de la sablière de pierre.

Médias

Nature des travaux

Des travaux de l’ensemble extérieur de la Chapelle restent cependant à réaliser sous peine de dégradations (jointement).

Vocation du site

La Chapelle de Saint-Pabu est un édifice patrimonial, cultuel et culturel. Une messe est programmée chaque année lors du pardon de Saint-Pabu (3ème dimanche de juillet), des événements s’y déroulent aussi occasionnellement (concerts, expositions, cérémonies, …).

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine