CHATEAU DE BARRIÈRE À VILLAMBLARD

Vos dons pourraient permettre de restaurer le berceau du plus connu des historiens du Périgord ; soutenez la campagne de restauration du château de Villamblard !

Malmené par les siècles, le château Barrière de Villamblard, berceau du Comte Wlgrin de Taillefer, a aujourd’hui troqué son lustre d’antan pour de respectables ruines. Pourtant, il n’en est pas plus abandonné des hommes, puisque la commune et l’association locale proposent de le restaurer petit à petit, tout en offrant à la population la possibilité de se le réapproprier lors de manifestations festives.  

Ce château de Barrière, homonyme de celui de Périgueux, est une forteresse médiévale située au cœur de Villamblard, construite au 12ème, autour d’un donjon carré. Remanié et agrandi du 15ème au 17ème siècle, en partie détruit après la Révolution pour servir de carrière de pierres, il a finalement été vendu en 1809 par le Comte de Taillefer. Disparu, le logis Renaissance, dont il ne subsiste que la cave, tout comme la plus grosse tour Sud-Ouest qui céda la place pour faire passer la rue Haute.

Le mauvais sort aurait pu cesser là, mais, en 1898, un incendie ravagea la propriété, qui fut alors cédée à la commune. Il ne subsiste que deux logis, la base d’une tour abritant une chapelle, les caves d’époque renaissance, une partie des douves et les vestiges du pont-levis. Triste destin pour un château ayant pourtant appartenu à quelques familles locales illustres comme la famille de Barrière, puis par mariage, à la famille Lur de Longa et enfin à la famille Taillefer. C’est d'ailleurs dans ses murs, que naquit le Comte Wlgrin de Taillefer, historien reconnu du Périgord et auteur des «Antiquités de Vésone».

La petite commune de Villamblard, forte de ses 850 habitants, est plutôt connue pour avoir été le premier site de parachutage, en octobre 1941, d’agents et d’armes en France, sous le nom de code « Corsican ». Pourtant, elle s’évertue à sauvegarder son patrimoine architectural, et, avec le soutien de l’association Wlgrin de Taillefer, a mis en place plusieurs étapes de sauvegarde et de restauration de son fameux château.

Médias

Nature des travaux

Le château, inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, a bénéficié de trois tranches de travaux qui ont consolidé l’édifice et rendu les trois planchers et un escalier au logis Nord (15ème siècle). Devenu chantier école, il accueille cette année les élèves Compagnons du devoir tailleurs de pierre qui travaillent à la réfection des cheminées. Les bénévoles de l’association Taillefer s’attachent avec leurs moyens à la mise en valeur de l’édifice.

Les travaux envisagés concernent aujourd’hui la mise hors d’eau du logis Sud (16ème siècle) et la reconstruction de la brèche de sa façade donnant sur le village.

Vocation du site

La partie rénovée héberge chaque année de multiples manifestations : conférences, concerts, expositions et pièces de théâtre, qui ont fait passer le château du statut de ruines à celui de pôle culturel du village. De plus, le château étant ouvert toute l’année gratuitement à la visite, l’aménagement d’un espace d’accueil et de toilettes est maintenant devenu indispensable.

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • CHATEAU DE BARRIÈRE À VILLAMBLARD

    Château Barrière de Villamblard, Dordogne / Mairie de Villamblard, Dordogne

  • CHATEAU DE BARRIÈRE À VILLAMBLARD

    Château Barrière de Villamblard, Dordogne / Mairie de Villamblard, Dordogne

  • CHATEAU DE BARRIÈRE À VILLAMBLARD

    Château Barrière de Villamblard, Dordogne / Mairie de Villamblard, Dordogne

  • CHATEAU DE BARRIÈRE À VILLAMBLARD

    Château Barrière de Villamblard, Dordogne / Mairie de Villamblard, Dordogne

  • CHATEAU DE BARRIÈRE À VILLAMBLARD

    Château Barrière de Villamblard, Dordogne / Mairie de Villamblard, Dordogne

  • CHATEAU DE BARRIÈRE À VILLAMBLARD

    Château Barrière de Villamblard, Dordogne / Mairie de Villamblard, Dordogne