CINÉMATHÈQUE DES PAYS DE SAVOIE ET DE L'AIN A VEYRIER-DU-LAC

Participez à la restauration de la cinémathèque des Pays de Savoie et de l'Ain

Collection rare, le fond cinématographique Kinsmen, témoin de l'histoire de l'industrie, se détériore progressivement. Le transfert des films est nécessaire à leur conservation. Vous êtes intéressés par le patrimoine industriel ou cinématographique? Votre participation est la bienvenue.

De 1920 à 1960, John Kinsmen, industriel à Seyssel, ville dont il fut maire, filme presque quotidiennement son usine, ses ouvriers et ouvrières, ses voyages à travers le monde, ainsi que la vie de cette petite ville que se partagent Ain et Haute-Savoie, toute proche de la Savoie.
Il accumule durant cette période 103 bobines ainsi que 78 bobinots, trésor de films amateurs, baptisé « fonds Kinsmen».

Ce fonds est découvert en 1999 dans l’usine désaffectée de Seyssel, stocké dans des cartons en vrac. Le gardien de l’usine, qui n’a pas le cœur de s’en débarrasser, enfreint la consigne donnée et apporte le fonds à la Cinémathèque des Pays de Savoie et de l’Ain qui vient tout juste d’être créée.

Certaines bobines sont victimes du syndrome du vinaigre : lente détérioration chimique qui rétrécit et déforme le film, dégageant une odeur de vinaigre. Aujourd’hui, il y a urgence à les traiter. La Cinémathèque des Pays de Savoie et de l’Ain et la Fondation du patrimoine ont décidé de lancer un plan de sauvetage et ont besoin de votre aide.

Médias

Nature des travaux

La restauration comprend un inventaire détaillé avec une identification du contenu de ces bobines et de la documentation. Ces films argentiques seront ensuite transférés sur support numérique pour assurer leur pérennité et leur archivage.

Vocation du site

Une fois le fond restauré, les films serviront de support à la réalisation d’un film.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine