Le clocher mur de l’église de Courtauly, petit village du val d’Ambronne aux confins de l’Aude et de l’Ariège, se dresse comme le fanion d’une tranche d’histoire locale et comme le symbole d’une communauté toujours attachée aux valeurs fondatrices de ses origines.
Les origines de ce village sont franco-wisigothes (6ème/7ème siècle), tel que l’indique le nom premier du village : Courtaulin, de Court et Aulin, qui signifie « domaine rural appartenant à un nommé : Aulin »
Ce nom est mentionné pour la première fois dans un acte de la seigneurie d’Alaigne, daté de 1179, dans lequel est stipulé un serment de fidélité aux vicomtes de Béziers.
En 1229, au moment de la croisade contre les albigeois, le village est confisqué comme bien appartenant à des hérétiques, et, est attribué à la seigneurie de Guy de Lévis de Mirepoix. Le nom de Courtauly n’apparaît qu’au 18ème siècle.
Le village restera propriété des Lévis jusqu’à la révolution française, puis après une période d’indépendance, sera rattaché à Mirepoix.
L’église de Courtauly est de style gothique, datée du 16ème siècle, elle constitue la pièce maitresse en matière de patrimoine historique et architectural de ce petit village. Harmonieuse par ses proportions, elle comporte une belle voûte en étoile dont la clef est datée de « 1558 ».
Par ailleurs, plusieurs niches et traces de remaniements témoignent de l’évolution de l’édifice.
Son clocher-mur, de forme triangulaire, présente un décrochement latéral au tiers de sa hauteur en partant de la base, ce qui donne une silhouette plus élancée à l’ensemble.
Percé de cinq baies décroissantes, deux d’entre elles, situées au centre du clocher, abritent une cloche. Les rampants sont recouverts d’épaisses plaques de lauzes et le sommet est couronné d’une croix en fonte et de part et d’autre, de deux croix en pierre, rappelant les trois croix du mont calvaire, renforçant ainsi la symétrie générale du sanctuaire.
Aujourd’hui ce bâtiment nécessite de nouveaux travaux de restauration, afin d’achever ce projet de mise en valeur du patrimoine local, démarré en 1992. Les habitants de Courtauly sont mobilisés pour restaurer leur clocher qui représente les valeurs de populations rurales confrontées de génération en génération à de dures réalités.
Leur courage ne suffit pas. Aidez-les !

Médias

Nature des travaux

Les travaux concernent la restauration totale du clocher mur.
Le coût total estimé des travaux est de 73 619.10 € H.T.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine