• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    CHATEAU DES BOURGARELS - MIREPOIX SUR TARN

    Soutenez la restauration du Château des Bourgarels et ses trois tours

    Collecte en cours
    CHATEAU DES BOURGARELS - MIREPOIX SUR TARN

    © Château des Bourgarels © Fondation du Patrimoine

    pinMapSvgMIREPOIX SUR TARN
    0
    18 084
    0

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Le projet : conserver et valoriser le Château des Bourgarels

    Le château a souffert des aléas climatiques fréquents, sécheresse et inondations multiples, qui l’ont détérioré. Il est en mauvais état. Les façades présentent d’importantes fissures. Il faut les reprendre, et remplacer les joints en ciment par de la chaux. La porte d’entrée Renaissance, ses façades, les huisseries et la toiture demandent des restaurations de façon urgente. La grange est en piteux état, sa toiture et un mur sont sur le point de s’effondrer.

    Le lieu et son histoire : Une maison forte à trois tours orientées comme une rose des vents vers les points cardinaux

    Cette maison forte à trois tours orientées comme une rose des vents dont les angles sont dirigés vers les points cardinaux, est communément appelée « Château des Bourgarels », selon le nom du lieu-dit, sur la commune de Mirepoix sur Tarn (31). Selon les archives départementales, elle appartenait au Docteur Jaybert, médecin à Rabastens. C’était sans doute sa villégiature, entourée de jardins, dont il subsiste plusieurs buis.

    En 1964, M. et Mme de Cazaux, sur un coup de cœur, achètent cette ruine. Le cadastre napoléonien fait état d’un château plus vaste, allant jusqu’à la route (le mur subsiste), et de plusieurs autres bâtiments rasés fin XIXème à la suite d’un incendie, selon l’ancien propriétaire. Il en reste des vestiges, des pans de murs.

    Lors de l’achat, l’escalier XVIIIème dans la tour Sud-Ouest n’avait pas de marches, et l’étage n’avait pas été habité depuis cent ans.

    Selon la légende, un souterrain partait d’une sorte d’ergastule voûté (tour Nord-Est) pour aboutir dans les champs près du chemin communal jouxtant le parc de la propriété.

    A l'intérieur de la maison, on retrouve une cheminée monumentale à double face avec un four à pain, et un décor mural en stuc XVIIIème. Dans la grange XVIIIème attenante un très grand four à pain, qui pourrait avoir été un four banal. Sauvegarder ce patrimoine nécessite de gros travaux.

    Après l’achat a été créé un parc peuplé d’essences rares, dans un souci de biodiversité. Les pesticides sont bannis. Rigoureusement sélectionnés, les végétaux sont issus de pépinières de qualité ou transplantés de jardin familiaux. Il est sur le site des beaux jardins d’Occitanie Il a été dessiné dans un style anglais par Marie-Louise de Cazaux. Celle-ci a obtenu deux prix départementaux des V.M.F pour la restauration de la maison et celle de la cheminée.

    La mobilisation : une propriétaire engagée dans la sauvegarde du patrimoine

    Le Château des Bourgarels nécessite une restauration urgente et rigoureuse afin de lui redonner toute sa splendeur d'antan. Grâce à vos dons, vous pouvez soutenir la rénovation de cette bâtisse historique.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 24/06/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    Coût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact