L’église, premier patrimoine de la commune, était condamnée à brève échéance. En partie grâce à vos dons depuis 2010, des travaux de sauvegarde ont été entrepris.
L’église Saint-Pierre-es-Liens a été érigée au XIIème siècle et remaniée au XVIème et XVIIème siècles. Dans le choeur, on peut découvrir les clefs sculptées du Saint sur une clef de voûte circulaire.
Au XVIIIème siècle, les bas-côtés de l’édifice se sont effondrés, des vestiges sont encore visibles
dans la chapelle sud ainsi qu’à l’extérieur.
En 1885, l’église a été restaurée grâce aux dons de Madame de Jouvencel. Le clocher a été remanié. On peut encore y distinguer la souche primitive et s’interroger sur l’appartenance de cette construction à un vestige défensif notamment en raison des contreforts circulaires. A la même époque, une sacristie a été accolée au chevet. Dans le choeur on trouve des supports typiques de l’architecture XVème siècle et les traces d’une litre funéraire noire. La nef présente des supports représentatifs des différentes phases de construction de l’édifice.

 

Médias

Nature des travaux

Suivant l’expertise de M. Berhault, architecte du patrimoine, les premiers travaux ont été réalisés : restauration de la charpente, réfection de la totalité des couvertures et des enduits de façade sud, drainage et création d’un réseau complet d’évacuation, l’intérieur du clocher (planchers, échelle et
électrification de la cloche). Nous avons créé un parvis en grès. Cependant, des travaux indispensables sont encore à réaliser : la réfection des façades nord et est ; le remplacement des abat-son du clocher et la réfection de sa façade ainsi que celle du portail occidental.
En raison d’infiltrations au niveau de 2 baies vitrées côté sud, il est nécessaire de les remplacer. Pour valoriser notre patrimoine et marquer notre époque, nous envisageons la réalisation de 2 vitraux d’art sacré contemporain d’après les gouaches d’une artiste. Une spécialiste en art verrier sera chargée de la réalisation et de la pause.

Pour réaliser ces travaux, des subventions ont été demandées au Parc Naturel Régional du Gâtinais Français. Malheureusement D’Huison-Longueville (1 504 habitants) n’a pas les moyens d’assurer seule le complément des subventions qui lui seront attribuées. Nous faisons donc appel à la générosité de tous pour contribuer à la sauvegarde de cet édifice !

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • EGLISE D'HUISON LONGUEVILLE

    Vue intérieure actuelle de l'église

  • EGLISE D'HUISON LONGUEVILLE

    Vue de l'église avant les premières restaurations grâce aux dons !

  • EGLISE D'HUISON LONGUEVILLE

    Maquette du vitrail à créer