L'Eglise fut construite en 1826 en pierres locales issues des carrières des Brosses et Gouvets, style néo-classique. Une rénovation intérieure y fut entreprise par l'Abbé Georges Martin en 1965, conseillé par la Commission Diocésaine d'Art Sacré - une expertise a classé des éléments au nombre des Monuments Historiques. D'autres travaux extérieurs furent dirigés par les Maires en place, entre autre réfection du clocher tradition comtoise à 4 faces bulbeuses recouvertes de tuiles vernissées. Les baies étaient vitrées dont subsiste intacte aujourd'hui celle en demi-lune située au-dessus de la porte d'entrée. Les autres vitres ont été remplacées en 1897 par des vitraux assemblés par des maîtres verriers ; ils historient les scènes : fiançailles de Marie et Joseph, les Rois Mages, mort de Joseph, mort de Marie. Ces chefs d'½uvre ont été offerts par des donateurs.

Médias

Nature des travaux

Le projet actuel de restauration consiste en la conservation à l'original (démontage, remise en plomb, et remontage) de 4 vitraux datant de 1897 coté Ouest représentant : mort de Joseph, Les Rois Mages, Fiançailles de Marie et Joseph, mort de Marie. Par suite d'infiltrations dues à un mauvais écoulement de l'eau, les plâtres intérieurs ont souffert et ils font parties des travaux à lancer avec la réfection des écoulements sur le pourtour des murs.

Vocation du site

Notre église est non seulement le centre de préoccupations depuis plusieurs années, mais elle est également au c½ur de l'activité du village de BREUCHES ; entité centrale constituée de son église , de sa mairie, de son presbytère, de son école et de son château classé aux monuments historique. D'architecture néo-classique, elle représente tout d'abord un intérêt patrimonial à maintenir et est toujours utilisée pour la célébration des évènements du village de BREUCHES et ORMOICHE. Le culte du dimanche y est régulièrement célébré.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine