Ancienne place forte de la vallée d'Azergues, Chamelet garde du temps de la féodalité des traces de son importance stratégique qui en fit une "des sept villes" importante du Beaujolais.
Bastion avancé des sires de Beaujeu en limite des domaines des seigneurs de Beaujeu du sud de la Bourgogne et ceux des archevêques de Lyon, il fut à ce titre le siège de batailles féodales du XIIe au XIVe siècle.
La configuration du vieux bourg, avec des fortifications encore bien visibles, donjon carré, tour, fossés, remparts, ruelles étroites, halles du XVIe siècle (les seules du Rhône) sont des témoins de ce passé historique. Chamelet fut chef-lieu de canton jusqu'en 1801. C'est pourquoi on trouve de nombreuses traces de ce passé dans le patrimoine de la commune, patrimoine rural que la municipalité s'efforce de sauvegarder et mettre en valeur depuis plusieurs années (aménagement du centre bourg, des halles, enfouissement des réseaux etc…).
Une étape importante fut la restauration de l'église du bourg, ancienne chapelle des seigneurs de la "châtellenie de Chamelet", aux vitraux classés du XVe siècle (Saint Claude et Saint Sébastien en costume du XVe) et où l'on trouve aussi plusieurs statues en pierres peintes ou en bois doré du XVIIe. Signalons aussi le sauvetage des ruines d'une chapelle romane au fronton typique à l'extérieur du
bourg. Dans la continuité de cette action une souscription est lancée au nom du patrimoine.

Médias

Nature des travaux

Les travaux de restauration sont répartis en plusieurs tranches, pour un montant global de travaux éligibles de 19 450 euros:
Tranche 1: Restauration des toitures
Tranche 2: Restauration du perron de l'église
Tranche 3: Restauration d'une arche gothique de l'église
Tranche 4: Restauration des deux tableaux La Vierge à l'Enfant au raisin et La Cène.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine