L’église actuelle bénite en 1878 est posée en plein centre du village sur un espace complètement indépendant. Cette position centrale dans le village a été affirmée dans les années 1910 par l’édification d’un mur de soutènement qui délimite les rues alentour et laisse l’édifice bien dégagé. L’implantation sur cette butte terrasse, à la vue de tous, met en valeur l’édifice qui dispose ainsi d’un parvis avant arboré de grande valeur. La construction du style néo-roman de la fin du XIXème siècle est spacieuse. Au final, l’ouvrage fait 35 m de long pour 14 m de large. Les voûtes culminent à 11 m de haut pour un clocher porche à plus de 40 m qui sert d’entrée au Sud face à la traverse du village. L’édifice construit partiellement avec des matériaux récupérés du complexe de « l’abbaye », aujourd’hui disparu, a été posé sur une ancienne église plus petite et vétuste. Initiée par les Pères de la Congrégation de Notre-Sauveur installés à Chaumousey, la nouvelle église avait une vocation paroissiale (réunissant Chaumousey, Sanchey et Renauvoid), mais elle devait également devenir église de pèlerinage à Saint Pierre Fourier, ancien desservant de l’église à la fin du XVIème siècle, canonisé en 1897. Un vitrail du chœur et un autel secondaire lui sont dédiés. L’intérieur reste sobre et homogène. Stalles, boiseries, autels, chemin de croix ont été réalisés en quelques années dans le même style néo-roman.

Médias

Nature des travaux

Restauration de l'église de Chaumousey (gros oeuvre). Le montant des travaux retenus dans le cadre de la souscription publique est de 127 000 € HT.

Vocation du site

Cette église restera attachée à la paroisse Saint Jean-Baptiste de l'Avière avec une messe par mois. Des concerts pour des associations humanitaires y seront également organisés.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine