Bel édifice roman en grés et granite colorés, l’église de Condat-lès-Montboissier est composée de façades géométriques altières ou charmantes qui vous étonneront par leurs mosaïques de pierres colorées. Son intérieur est riche de boiseries (fonts baptismaux, autel et confessionnal) ainsi que de nombreuses statues dont Saint Pierre et Saint Antoine de Padoue. L’église est en partie romane. On y a construit un fort beau clocher. La cure était à la nomination du seigneur dudit lieu en 1789 ; elle l’était déjà en 1400. Saint Martin était alors le patron de la paroisse.

L'église présente divers désordres. A l’extérieur, le clos couvert se dégrade entraînant de nombreuses infiltrations d’eau ponctuelles et provoquant des détériorations à l’intérieur de l’édifice. Les maçonneries et ouvrages en moellons et pierre de taille se détériorent.

A l’intérieur, la forte présence d’humidité provoque des décollements d’enduits, de présence de mousses, algues et salpêtre notamment sur le sol et les dalles de Volvic. Le voûtement des bas cotés Nord et Sud est structurellement affaiblis par une importante fissure longeant l’ensemble des voûtes en point haut.

La sauvegarde de l'église nécessite plusieurs programmes de travaux et représente un coût de travaux colossal dans sa globalité pour la commune. Le Conseil Municipal souhaite engager d’ici avril 2011 une première phase primordiale de travaux qui concernera essentiellement la consolidation des voûtes et des murs.

Médias

Nature des travaux

Bel édifice roman en grés et granite colorés, l’église de Condat-lès-Montboissier est composée de façades géométriques altières ou charmantes qui vous étonneront par leurs mosaïques de pierres colorées. Son intérieur est riche de boiseries (fonts baptismaux, autel et confessionnal) ainsi que de nombreuses statues dont Saint Pierre et Saint Antoine de Padoue. L’église est en partie romane. On y a construit un fort beau clocher. La cure était à la nomination du seigneur dudit lieu en 1789 ; elle l’était déjà en 1400. Saint Martin était alors le patron de la paroisse.

Notre église présente divers désordres. A l’extérieur, le clos couvert se dégrade entraînant de nombreuses infiltrations d’eau ponctuelles et provoquant des détériorations à l’intérieur de l’édifice. Les maçonneries et ouvrages en moellons et pierre de taille se détériorent.

A l’intérieur, la forte présence d’humidité provoque des décollements d’enduits, de présence de mousses, algues et salpêtre notamment sur le sol et les dalles de Volvic. Le voûtement des bas cotés Nord et Sud est structurellement affaiblis par une importante fissure longeant l’ensemble des voûtes en point haut.

La sauvegarde de l'église nécessite plusieurs programmes de travaux et représente un coût de travaux colossal dans sa globalité pour la commune. Le Conseil Municipal souhaite engager d’ici avril 2011 une première phase primordiale de travaux qui concernera essentiellement la consolidation des voûtes et des murs.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine