L'église se compose d'une nef construite au XVI ème siècle en silex et pierre, percée de fenêtres cintrées à entourages de pierre et d'un chœur en retrait élevé au début du XVIII ème siècle. Il est éclairé par quatre fenêtres rectangulaires en brique. De l'époque romane, il ne subsiste que le chevet épaulé par des contreforts plats du XII ème siècle en pierre. Une sacristie en silex et brique au chevet a été construite au XVIII ème siècle.

La porte occidentale n'a été percée qu'en 1768. Deux piliers en bois soutiennent une toiture couverte de tuiles qui forme un porche à l'avant de l'unique entrée de l'église à l'ouest. Le clocher en charpente est carré avec flèche à huit pans. Il est placé au-dessus de la nef, à son extrémité occidentale.

A l'intérieur, il reste quelques vestiges anciens présentant un intérêt architectural : notamment les sablières et les entraits et une voûte en bois de la Renaissance. Des têtes de rageurs débordent les extrémités des entraits. Des apôtres en buste décorent les blochets saillants sur les sablières entre les entraits. Ce sont d'assez belles sculptures au nombre de quatre où l'on reconnaît saint Pierre et saint Jean, ce dernier portant le calice. La naissance des poinçons est enveloppée de motifs à rinceaux et volutes dans le goût de la première Renaissance. Cette voûte a été repeinte et restaurée en 1877. Elle peut dater de 1530 ou 1540.

Médias

Nature des travaux

Les travaux consistent en la restauration des maçonneries intérieures et extérieures. Quatre vitraux doivent être remplacés et il est nécessaire de restaurer le plancher du chœur. Le coût des travaux est estimé à 43 042 €, c'est pourquoi la mairie fait appel à votre générosité pour financer ce projet ambitieux. 

Nous vous en remercions sincèrement.

Vocation du site

Le site est à vocation cultuelle

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine