Histoire de l’église
Dès le XI ème siècle s’élevait près du château féodal une chapelle dédiée à Saint Pierre. L’église Saint Pierre de Joyeuse fut, de 1111 à 1617, une annexe du prieuré de Rosières.
Au début du XVI ème siècle, Guillaume de Joyeuse, Evêque d’Alet (Aude) construisit la chapelle ducale de la Sainte Croix de style gothique flamboyant. Le tombeau de l’évêque est dans cette chapelle au pied de l’autel qui est surmonté du magnifique tableau de l’annonciation, classé monument historique attribué à Raphaël et rapporté de Rome par le Cardinal François de Joyeuse .
En 1618, un collège administré par des pères oratoriens également en charge de la paroisse fut construit en mitoyenneté au nord de l’église.
Le Père Feyssinand, supérieur du Collège de l’Oratoire, fit agrandir l’église et bâtir le clocher en 1676.
L’absence d’entretien des toitures a entraîné une dégradation progressive de l’intérieur de l’église. Le bâtiment a été classé en 1988 à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.
En 2006, a été créée l’AREJ, Association pour la Restauration de l’Eglise de Joyeuse, pour contribuer, en lien avec la municipalité, à une remise en état complète du bâtiment.

Travaux de restauration réalisés de 2007 à 2016 :

La chapelle Saint Louis avec un autel en bois du XVIII ème siècle et un tableau du XVII ème siècle représentant Saint Louis en adoration devant la couronne d’épine.

La chapelle de la Piéta ou descente de Croix, offerte par Marie Amélie, épouse de Louis Philippe.

Les fonds baptismaux qui possèdent un tableau de « la Vierge à la grappe ».

Construction d’une vitrine d’objets d’arts sacrés.La chapelle de Sainte Thérèse Couderc, née à Sablières et fondatrice de la congrégation des sœurs du Cénacle.

La chapelle de Saint Joseph, patron de la bonne mort, restaurée en 2016.


Travaux restant à réaliser :

Chapelle de la Sainte Croix avec son grand confessionnal.

Chapelle ducale.

Chapelle Saint Régis

Le chœur et l’abside

La nef centrale.

Médias

Nature des travaux

En 2017, l’objet de la souscription concerne le grand confessionnal qui a été endommagé par les fuites de la toiture et les insectes xylophages. Il convient de remplacer le socle et les panneaux arrière et refaire les structures représentant différentes statuettes.

Vocation du site

Le lieu restera en priorité un lieu de culte, mais de nombreuses animations culturelles seront programmées ainsi que des visites (4 à 5 000 visiteurs chaque année).

Partenaires

  • Assoication pour la Restauration de l'Eglise de Joyeuse

    Francis Pouzache
    242 Chemin de Freyssinet

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine