EGLISE DE LA DECOLLATION DE SAINT JEAN BAPTISTE A CHEMILLY SUR SEREIN

Notre église est vraiment attachante par son architecture, ses sculptures, chapiteaux, statues, mobilier, et ses peintures murales. Des vestiges d'une église primitive du XIIème siècle sont visibles notamment dans le chœur. Reconstruite au XVème siècle pour être agrandie et voûtée, elle est pour l’essentiel d’un style gothique sobre. Ses voûtes relativement basses et aux jolies cannelures des arches entre nef et bas-côtés lui donne un caractère chaleureux.
Depuis plusieurs décennies cette église a fait l'objet de travaux d'entretien et d'équipement : électrification, mécanisation de la cloche et création d'un vitrail. Devant les dégradations de la charpente, la Commune, en partenariat avec l’association Grain d’Argent, a entrepris depuis 2008 la restauration de la toiture en commençant par le chœur et le transept.

La peinture du chœur représente une réunion de plusieurs personnages, mais à ce jour aucun visiteur laïc ou religieux n’a pu l’interpréter.
La peinture du transept Nord figure en partie haute, une nuée et l’Esprit Saint sous l’aspect d’une colombe. Sur les côtés, en bas deux chérubins à têtes ailées, portant chacun une palme et une grande fleur, encadrent un tabernacle creusé dans le mur.
Nous sollicitons, comme nous l’avions fait pour l’église en 2011-2012, votre aide par le biais d’une souscription publique conduite en partenariat avec la Fondation du patrimoine.
Tous ensemble sauvons le patrimoine dont nous avons hérité et que nous devons à notre tour transmettre aux générations futures.

Médias

Nature des travaux

Afin de poursuivre la réhabilitation de notre église, nous souhaitons à présent restaurer deux peintures murales (finalisation du dégagement, fixation des pigments et blocage des dégradations, reconstitution des motifs dans les petites zones et coloration des lacunes de trop grande étendue).
Des indices de présence d'autres peintures, de polychromies, justifieraient une véritable campagne de sondages. Mais nos moyens actuels nous conduisent à conduire cette opération en plusieurs phases.
Ce patrimoine décoratif, ancien, XVIème siècle pour la peinture du chœur, fin XVIIème pour celle du transept Nord, recèle de nombreuses énigmes. On espère que le dégagement des enduits restants en permettra une meilleure lecture.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine